S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 2ème TOUR DES ELECTIONS LEGISLATIVES: BARRER LA ROUTE A CEUX QUI EXCLUENT ET REPANDENT LA HAINE

DEFENDRE LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE

Note : 3.7/5 (3 notes)

 







Lors du 1er tour des élections législatives, compte-tenu du grand nombre de candidats, Grasse à Tous, association de rassemblement citoyen ne s'est pas prononcé. Au 2ème tour, les règles antidémocratiques font que seuls les candidats rassemblant plus de 12,5% des inscrits peuvent se maintenir et, en cas d'impossibilité, seulement les deux candidats arrivés en tête au 1er tour.
 
Au 2ème tour, la situation est très différente puisque ne restent en lice dans chacune des 2ème et 9ème circonscriptions que des candidats LREM, LR et RN.

Dans la 2ème circonscription, le candidat de l'extrême-droite peut emporter le siège de député détenu par Loïc Dombreval.

Fidèle aux valeurs de la République: à la Liberté, à l'Egalité et à la Fraternité, Grasse à Tous appelle à voter et faire voter pour barrer la route au candidat du RN qui incarne la haine entre Français et la destruction de nos valeurs démocratiques et républicaines.


Deuxième tour des élections législatives des 12 et 19 juin 2022

 

Déclaration de Grasse à Tous:

Dans les deux circonscriptions législatives dont fait partie Grasse (la 2ème et la 9ème des AM) comme dans toute la France, le premier tour des élections législatives a été marqué par une abstention record.

Cela tient d'abord à des découpages électoraux aberrants et à un mode de scrutin qui assurent de moins en moins la représentation réelle des citoyens dans leur diversité.

Cet abstentionnisme résulte aussi de la volonté du Président de la République d’éviter tout grand débat démocratique dans notre pays.

Dans les 2ème et 9ème circonscriptions, seuls les candidats du RN/FN  restent en lice face aux sortants LR et LREM dont les choix sont souvent à l’opposé des propositions et valeurs portées par Grasse à Tous.

Pour autant, nous ne confondons pas des élus -qui quelles que soient leurs ambiguïtés et les critiques sévères que nous pouvons leur apporter- appartiennent à l'arc des partis démocratiques avec les représentants d'une formation dont toute la logique est fondée sur les oppositions, les stigmatisations, la haine et la violence.

Dans la 9ème circonscription, les chiffres du 1er tour montrent que le candidat du RN n’est pas en mesure d’être élu face à la députée LR, Michèle Tabarot.

La situation est très différente dans la 2ème circonscription où le député LREM Loïc Dombreval est arrivé deuxième derrière un candidat du RN qui va  bénéficier des reports d’autres formations d’extrême-droite.

Le danger est donc réel et sérieux.

La République et les valeurs démocratiques sont un bloc qui ne se négocie pas.

Dimanche, que chaque démocrate utilise son bulletin de vote pour barrer la route à ceux qui rêvent d'un "ordre nouveau" dont les conséquences, à tous les niveaux, seraient incalculables !

Grasse, le 14 juin 2022

Paul Euzière
Conseiller municipal
Conseiller communautaire
Président de l'association citoyenne Grasse à Tous


Commentaires

Encore un appel du pied

 Encore un appel à  voter Lrem ! (Qui, vous le dites, ne partage pas les valeurs de G à T) Facheuse  cette insistance ! Dombreval aura largement les voix de la droite, il n a pas besoin de la nupes et autres democrates. Aucune voix au RN, pour le reste à chacun le choix de voter ( ou pas) pour ceux qui ne partagent pas nos valeurs.

 

 

Re: Encore un appel du pied

Il n'y a aucun appel à voter LREM, mais à utiliser le seul bulletin qui reste à la disposition de l'électeur.
Ce communiqué rappelle seulement que dans la 2ème circonscription, le deuxième tour est à hauts risques pour les valeurs que nous défendons.

Vous dites que Loïc Dombreval bénéficiera des voix de la droite.

Deux remarques:

- dans cette circonscription, ni M. Viaud ni aucun maire UMP/LR n'a appelé à voter en 2017 contre M. Le Pen à l'élection présidentielle; pas plus d'ailleurs qu'au 2ème tour de l'élection législative qui opposait un candidat d'extrême-droite à M. Dombreval.

- c'est le même cas aujourd'hui: aucun élu de droite n'a appelé à barrer la route au candidat RN.

Dans le système électoral qui est celui de la France aujourd'hui, au 1er tour, on choisit, au 2ème, on élimine.

Nous nous battons pour une ville solidaire et fraternelle, inclusive. Nous nous prononçons donc clairement contre le candidat de l'exclusion qui, par ailleurs, a couvert, il y a un an, l'agression à Grasse par ses amis politiques d'une femme candidate.

 

 

 Tant mieux alors s il n y a aucun appel à voter Lrem ( ça  m etonnait aussi). Donc comme préconisé on "eliminera" Dombreval ET le Rn ( et on utilisera son unique enveloppe en y glissant un bulletin  blanc, par ex.)