S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DANS LE ROUGE VIF

Au vu de sa situation financière, la CAPG a été placée par l'Etat dans le Réseau d'Alerte financière

Note : 4.8/5 (10 notes)


   

Après la ville de Grasse à l'automne 2014, c'est au tour de la Communauté d'Agglomération d'être placée par les services de l'Etat dans le "Réseau d'Alerte financière".
Ni les élus communautaires, ni la population n'en ont été informés.

Dans une lettre au Président de la CAPG, Paul Euzière en demande confirmation. Il s’étonne du silence  de J. Viaud sur une question aussi grave et réclame que cette situation soit examinée lors de la prochaine Commission des finances de l’Agglomération.

→ plus

 ZAC MARTELLY : QUE SE PASSE-T-IL ?

Kiosque-Novembre 2017

Note : 3.6/5 (12 notes)


 

Présenté comme «le Projet phare » de l’actuelle municipalité, la ZAC Martelly ressemble de plus en plus à l’Arlésienne d’Alphonse Daudet.  On en parle, on en parle, mais on ne la voit jamais.

En 2013, il était prévu qu’elle serait achevée en 2018, «au plus tard en 2019 ».

Nous serons bientôt en 2018. Rien n’a commencé.

Rien n’a commencé sauf un superbe cafouillage suivi d’un tout aussi superbe rétropédalage au sujet du parking Martelly  qui a été fermé le 31 décembre 2016 car il devait être détruit en février. Ce qui a entraîné le départ forcé des abonnés vers le parking de la Roque.

→ plus

 FUNICULAIRE FANTÔME: A COMBIEN SE MONTE VRAIMENT L'ADDITION ?

Paul Euzière demande des comptes exacts

Note : 3.6/5 (13 notes)




Interrogé en séance du Conseil communautaire de l'Agglomération du Pays de Grasse sur le montant des dépenses engagées pour le projet de funiculaire, le Président, J. Viaud fourni un « bilan financier » pour un montant de 14 millions €.

Cette gabegie invraisemblable de l’argent public -autour d’un projet qui aurait été, toutes les études le démontrent, structurellement déficitaire et ruineux en terme d’investissement- dépasse sans doute largement les 14 millions €.

C’est ce que souligne Paul Euzière dans un courrier du 17 novembre à J. Viaud.
En effet, on ne sait pas si les chiffres fournis sont Hors Taxes ou TTC, quel est le tableau d’amortissement des emprunts qui vont jusqu’à 2040, ni quel est le montant des taxes pour  les propriétés acquises…

Autant de points qui demandent des éclaircissements. 

→ plus

 "GOUVERNER, C'EST PREVOIR"

Kiosque- Octobre 2017

Note : 3.5/5 (14 notes)


 

Marrakech: la Place Jamaa el Fna reçoit plus d'un million de visiteurs par an

 

Parlons clair !

A la place de l’actuel Hôtel des Parfums quasi abandonné, nous sommes  depuis longtemps partisans de rénover ?, restaurer ?, reconstruire ? un bâtiment esthétique et compatible avec l’architecture de notre ville.

Faut-il que ce soit à nouveau un Hôtel ?
Doit-on le transformer en appartements ?
Autant de questions qui auraient du faire l’objet d’une réflexion des élus -d’abord de la Commission d’Urbanisme-  et de débats  avec les Grassois, en premier lieu, ceux qui habitent dans le voisinage.

→ plus

 INCINERATION SAUVAGE DES VEGETAUX A GRASSE

Les plaintes se multiplient, Paul Euzière demande à J. Viaud de faire respecter la loi

Note : 3.2/5 (6 notes)


Incinér

Compte tenu de "la persistance de conditions climatiques propices aux incendies de forêt, caractérisée par une sécheresse et un ensoleillement importants, rendant la végétation particulièrement sensible au feu", le Préfet des AM a pris le 4 octobre un arrêté (2017-917) prolongeant la période rouge -interdiction de tout brûlage- jusqu'au 15 novembre inclus.

Manifestement, cet arrêté est loin d'être appliqué à Grasse.

Suite à cette situation qui constitue un danger pour la sécurité et la santé des Grassois, Paul Euzière, à écrit le 13 octobre à. M. Viaud, maire de Grasse.

→ plus

 LA LOI N’EST PAS QUE POUR LES AUTRES !

Kiosque- Septembre 2017

Note : 4.1/5 (16 notes)


 

Nous avons  à maintes reprises - et la Justice nous a toujours donné raison - attiré l’attention des maires successifs sur la nécessité de respecter et de faire respecter la loi sur le territoire communal.

Pour le Maire et les adjoints qui sont, de par leur mandat, Officiers de Police Judiciaire, faire respecter la loi est une obligation.
 
Constatons qu’à Grasse cette obligation est souvent "oubliée" ou -ce qui est un comble- inversée.

→ plus

 NOUVEAU PROJET D'HÔTEL DES PARFUMS: DE QUI SE MOQUE-TON ?

A la fin de l'Enquête Publique, le promoteur a présenté un nouveau projet

Note : 3.7/5 (15 notes)



En illustration, la page 11 du "nouveau projet" déposé le 18 juillet, à deux jours de la clôture de l'Enquête Publique, par le Cabinet d'architecture.
De vagues esquisses sans chiffrages. De qui se moque-ton ?
 

Qu'il faille rénover l'ancien Hôtel des Parfums à l'abandon et, pourquoi pas, en modifier l'esthétique -qui s'intègre bien jusqu'à présent dans le site, est une évidence.
 
Qu'il faille prendre en compte l'esthétique urbaine d'une ville au patrimoine médiéval remarquable, préserver la qualité environnementale, entendre les voisins et les Grassois et respecter la loi (ce qui semble de plus en plus problématique à Grasse) est une autre évidence.
 
La façon dont a été monté le projet de nouvel Hôtel des Parfums et dont s'est déroulé l'Enquête Publique est, en tous points, criticable.
 

→ plus

 PROPOSER ET ALERTER

Kiosque juillet-août 2017

Note : 3.6/5 (15 notes)

  • MCG
  • Lundi 21/08/2017
  • 10:19
  • Version imprimable


Souvent, M. Viaud, aussi bien en tant que Maire que Président de l’Agglomération, nous interpelle sur un dossier en nous demandant « A ma place, qu’auriez-vous fait ?». → plus

Plus d'articles :

CALENDRIER

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031