S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 LA VALSE DES MILLIONS ET DES BONNES AFFAIRES

Kiosque-Juillet-Août 2021

Note : 3.5/5 (19 notes)



 
Nous avons dit à plusieurs reprises (chiffres du Ministère des Finances) que Grasse est une ville sous-équipée.
Cette tendance s’est aggravée depuis 2014
.

En 2014, les dépenses d’équipement par habitant étaient à Grasse de 236 € contre 335 € pour les villes de même catégorie : 30% de moins.
En 2019, derniers chiffres connus : 208 €/h contre 406 €/h : 50% de moins !

Entre 2014 et 2019, les dépenses d’équipement ont augmenté de 71 €/h (+17%) dans les villes de même strate.
A Grasse, elles ont diminué de 28 € (-13 %)

Ce sous équipement croissant même entraine le départ de milliers de Grassois.
Entre 2013 et 2018, 2051 sont partis en 5 ans : plus de 400 chaque année !
→ plus

 ZAC MARTELLY: LE DISCOURS ET LA REALITE

Bastien Botazzi: des précisions sur les causes du retard

Note : 3.5/5 (11 notes)



 

L'ancien "projet phare" de la mandature 2014-2020 de J. Viaud  -la ZAC Martelly- fait du sur-place depuis 2014.

L'actuel maire de Grasse impute, faussement et en toute connaissance de cause, le retard aux actions entamées devant la Justice administrative par Gilbert Rolando (contre le permis de démolir du parking), puis par Bastien Botazzi (contre le Permis de Construire de Bouygues).

M. Viaud fait semblant d'ignorer que la saisine du Tribunal Administratif ou de la Cour Administrative d'Appel ne sont pas suspensifs.

→ plus

 BUDGET DE GRASSE 2021, P.P.P. RENEGOCIATION DES EMPRUNTS, GOLF DE "LA GRANDE BASTIDE"... ...

Au conseil municipal de Grasse du 23 mars 2021

Note : 3.3/5 (25 notes)


 

Quarante-trois délibérations, pour un conseil municipal de quatre heures rallongé inutilement par des polémiques stériles.

Avant de passer à l'examen des délibérations la communication de la liste des arrêtés pris par le Maire depuis le précédent conseil municipal, Paul Euzière à soulevé plusieurs irrégularités concernant la communication de l'arrêté portant sur le renouvellement d'un bail précaire et révocable pour le Golf de la Grande Bastide. C'est à dire du Legs Riou dont le Tribunal Administratif de Nice avait précédemment annulé la délibération de vente voulue par M. Viaud.

Lire l'intervention et les questions de Paul Euzière

 

LE BUDGET PRIMITIF 2021

Dossier essentiel, fondamental même: le Budget Principal 2021.

C'est du budget et des autorisations de dépenses données au Maire et à la Municipalité, que vont dépendre durant toute l'année le fonctionnement et les investissements municipaux.

Curieusement, le vote du Budget [délibération 2021-34] ne fera l'objet que de deux interventions seulement d'élus d'opposition : l'une de J.P. Camerano (Conseiller municipal LREM), l'autre du Président du groupe des élus "Grasse à Tous-Ensemble et Autrement", Paul Euzière.

→ plus

 LA REPUBLIQUE ET SES VALEURS SONT UN BLOC QUI NE SE NEGOCIE PAS

2ème TOUR DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES ET REGIONALES




Deuxième tour des élections départementales et régionales

Déclaration de Grasse à Tous:

A Grasse comme en région P.A.C.A. et dans toute la France, le premier tour des élections départementales a été marqué par une abstention sans précédent.

Cela tient d'abord à des institutions obsolètes et des modes de scrutin qui assurent de moins en moins la représentation effective des citoyens dans leur diversité.

Cet abstentionnisme est aussi le résultat de la volonté du gouvernement de maintenir contre tout bon sens un scrutin, alors que la loi d'urgence sanitaire empêchait de mener une campagne électorale normale.

→ plus

 APRES LE 1er TOUR DES ELECTIONS DEPARTEMENTALES: CONTINUER A DEFENDRE LES VALEURS SOCIALES, ECOLOGIQUES ET SOLIDAIRES

Remerciements de Yamina GHALOUNI, Frédéric FERRARE, Magali CONESA, Firat AKIN



Nous remercions chaleureusement les 6,6 % d’électeurs qui nous ont fait confiance.

Avec un taux d’abstention record sur notre canton Grasse 2 de 68,06 %, notre résultat est modeste mais peu représentatif de notre engagement de terrain.
 
Ce taux d’abstention pose inévitablement la question de la légitimité et de la représentativité du scrutin et doit nous inviter collectivement à nous questionner et poser des bases nouvelles pour l’exercice de la démocratie.

Au sein de" Grasse à Tous", nous avons toujours combattu les idées de haine et de violence.
L'agression de Marie-Chantal Guzman par un candidat du Rassemblement National sur le canton Grasse 1 nous rappelle que le Rassemblement National n'est pas une option démocratique.

Nous avons toujours défendu des valeurs sociales et écologiques et solidaires.
 
Nous invitons donc les électeurs qui nous ont fait confiance à se prononcer au deuxième tour pour les candidats qui sont les moins éloignés de nos valeurs.

Yamina GHALOUNI, Frédéric FERRARE, Magali CONESA, Firat AKIN
Candidats de rassemblement citoyen " Grasse à Tous".


N.B.
Sur la partie grassoise, (Grasse-Sud) les candidats de Rassemblement citoyen atteignent 8,82%.
        Sur Mouans-Sartoux: 2,47%

 VVF BELAMBRA: LA JUSTICE POINTE LES ILLEGALITES DE LA MUNICIPALITE

LA COUR ADMINISTRATIVE D'APPEL S'EST PRONONCEE LE 7 JUIN

Note : 3.5/5 (19 notes)


La volonté de faire "racheter", pour la somme de 1,7 million, par la ville de Grasse un bien qui lui appartient: le VVF Belambra à Clavary n'est pas à l'honneur de la municipalité de M. Viaud.
→ plus

 LA BLAQUIÈRE : LE COMBAT CONTINUE CONTRE LES STIGMATISATIONS, POUR LA JUSTICE ET LA DIGNITÉ

POUR YAMINA GHALOUNI ET FREDERIC FERRARE, CANDIDATS DE RASSEMBLEMENT CITOYEN, UN COMBAT ESSENTIEL


 ZAC MARTELLY, LE « PROJET PHARE » QUI FAIT DU SUR PLACE

Kiosque-Juin 2021

Note : 3.4/5 (19 notes)



Lorsqu’en 2011, M. Leleux a décidé de lancer un projet de rénovation de « l’entrée Est » de Grasse sous la forme d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) à Martelly, nous avons exprimé de fortes réserves.

Nous étions pour réaménager le secteur, mais contre la création d’une ZAC procédure lourde qui prendrait au moins 10 ans pour être réalisée.

Nous étions optimistes.
Dix ans plus tard, le promoteur -Bouygues- n’a pas donné le premier coup de pioche.

De 2014 à 2020, il ne s’est rien passé si ce n’est une transformation du projet de M. Leleux en opération de bétonnage où l’on est passé de 80 logements au départ à 150 aujourd'hui, en fonction des tractations avec le promoteur-bétonneur.

M. Viaud a passé avec Bouygues une convention où tous les risques sont pour les Grassois.

→ plus

Plus d'articles :

CALENDRIER

Juillet 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031