S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 MEDIATHEQUE DE GRASSE: LA LONGUE SERIE DES AVENANTS...

A la Commission municipale d'Appel d'Offres du 9 avril 2018

Note : 5/5 (6 notes)


 

Prévue et annoncée par M. Leleux pour un montant subventionnable de 11 696 925 € HT en 2010 (conseil municipal du 25 mars), la "Grande Bibliothèque-Grande Médiathèque" du Rouachier en est selon les comptes de M. Viaud à 27 601 062 € (admirons la précision à l'euro près à propos d' une opération dont plus personne n'ose effectuer le chiffrage final !).
En effet, les mauvaises surprises succèdent aux mauvaises surprises et les avenants aux avenants...

→ plus

 MEDIATHEQUE: IL N'EST PIRE SOURD QUI NE VEUT ENTENDRE...

Note : 5/5 (7 notes)




M. Viaud n'a pas apprécié
que les élus Grasse à Tous-Ensemble et Autrement donne les vrais chiffres du coût de la Médiathèque du Rouachier qu'a projetée M. Leleux et qu'il a décidé de poursuivre, alors qu'il pouvait arrêter ce qui n'était à son élection qu'un projet.
 
Dans un long communiqué aux termes qui se voudraient méprisants à l'égard des élus d'opposition et de Paul Euzière, le maire de Grasse avance une fois de plus des chiffres approximatifs.
La réaction argumentée des élus Grasse à Tous-Ensemble et Autrement:
 

→ plus

 LES « DRÔLES D’AFFAIRES » GRASSOISES

Kiosque-Avril 2018

Note : 5/5 (10 notes)



Redisons-le. Grasse n’est pas une ville pauvre, c’est une ville que les municipalités successives  depuis 1995 ruinent par une gestion incohérente, des projets inadaptés et l’oubli des problèmes des Grassois.

Alors que les impôts sont très élevés, on ne réalise plus aucun équipement collectif  nouveau depuis des années.

Tout manque : les places de crèche et les jardins publics.

Le patrimoine historique et les bâtiments communaux se délabrent.
L’état de la Cathédrale et de l’Hôtel de Ville, des piscines Harjès, de la voirie en témoignent.
Les dépenses d’équipement ont chuté de 236 € par habitant en 2014 à 155 € en 2016.

→ plus

 MEDIATHEQUE DE GRASSE: 27 MILLIONS !

APRES LA DECISION DU CONSEIL d'ETAT, LES ELUS "GRASSE à TOUS-ENSEMBLE et AUTREMENT" REAGISSENT

Note : 5/5 (8 notes)



Au vu du peu de consistance des éléments produits, le Conseil d'Etat n'a même pas examiné le pourvoi de la Ville portant sur un contentieux de 5,7 millions €
relatif aux surcoûts dus aux effondrements survenus sur le chantier de la Médiathèque au Rouachier le 7 novembre 2015.

Ainsi, après avoir vu sa requête rejetée successivement par le Tribunal Administratif de Nice, le 6 juin 2017, puis par la Cour Administrative d'Appel de Marseille, le 12 janvier 2018, la ville subit un nouveau camouflet, cette fois de la part du Conseil d'Etat.

→ plus

 LUNDI 26 MARS à GRASSE, CINEMA STUDIO: "LETTRE DE LA GUERRE"

la 20ème semaine du Cinéma Lusophone continue avec le FTM

Note : 4.4/5 (7 notes)




Lundi 26 Mars
  à 20h00 au Cinéma Studio à Grasse,  la 20ème semaine du Cinéma Lusophone continue en partenariat avec le Festival

« Lettres de la guerre »  (Cartas da guerra) de Ivo M. Ferreira est un film qui a été très remarqué au Festival International du Film de Berlin.

C'est une  première œuvre inspirée de la vie de l'un des plus grands écrivains portugais vivant António Lobo Antunes qui, jeune médecin a été envoyé dans le cadre du Service militaire, comme des dizaines de milliers de jeunes Portugais, faire la guerre en Angola, alors colonie portugaise.

→ plus

 LE GOUFFRE (SANS FOND) DE LA "GRANDE MEDIATHEQUE" DE GRASSE

Près de 25 millions € à ce jour...

Note : 4/5 (8 notes)



Les élus "Grasse à Tous" au conseil municipal de Grasse ont combattu dès le départ l'idée d'une  "Grande Bibliothèque", puis "Centre Social", puis "Grande Médiathèque" - les dénominations n'ont cessé de varier - au Rouachier que M. Leleux et sa municipalité avaient lancé dès novembre 2008.

Aujourd'hui, il ne s'agit plus de dérapages des coûts générés par des mauvaises surprises qui se multiplient -toutes prévisibles et annoncées- mais d'un gouffre sans fond dont sont responsables aussi bien celui qui en a mené le projet  -M. Leleux- que son successeur -M. Viaud- qui avait le pouvoir d'arrêter le projet et qui l'a continué d'une façon aussi irresponsable qu'aveugle.

La facture est très très lourde: plus de 19 millions € auxquels s'ajoutent 5,7 millions € dus aux effondrements, déblaiements des gravats, installation de système de sécurité, confortement, etc.

→ plus

 SAMEDI 24 MARS A GRASSE : "l'USINE DE RIEN", UN FILM, UNE SOIREE

A la découverte de la culture lusophone et du cinéma portugais avec le Festival TransMéditerrannée

Note : 4.2/5 (5 notes)




Dans le cadre du partenariat avec la Semaine du Cinéma lusophone, le Festival vous invite à découvrir à Grasse ( cinéma Studio) deux films portugais récents.
 
Samedi 24 mars, à 19 h, un film sélectionné par "la Quinzaine des réalisateurs" 2017 au Festival de Cannes:  "l'Usine de rien" ("A Fábrica de Nada").

Réalisé par Pedro Pinho, "l'Usine de rien", le film sera présenté par Marie-Pierre Bretas réalisatrice et spécialiste du cinéma portugais qui présentera la nouvelle génération de cinéastes portugais.
 
Il sera suivi d'un buffet convivial (8 €)
Merci de s'inscrire au: 04 93 36 28 18 ou ftmed@wanadoo.fr

→ plus

 FINANCES ET EQUIPEMENTS: REGARDER LES REALITES EN FACE

Kiosque-Mars 2018

Note : 4.2/5 (12 notes)





Parce que nous aimons Grasse et que nous faisons tout notre possible pour que la vie y soit plus agréable, plus juste et plus solidaire, nous voudrions pouvoir dire que « ça va mieux ».

Le Débat d’Orientation Budgétaire obligatoire avant le vote du Budget Primitif s’est tenu le 20 février.

Il a permis de dresser un tableau de la situation qui est inquiétant pour plusieurs raisons.

D’abord le service de la dette (le remboursement du capital + les intérêts) augmente encore.
Il atteindra en 2018 la somme vertigineuse de 12 millions €  (2017: 11,5 millions, 2016: 10,6 millions).

→ plus

Plus d'articles :

CALENDRIER

Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30