S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 AGIR DANS L’INTERET DE TOUS

Kiosque-janvier 2016

Note : 3.8/5 (21 notes)

 



Les communes sont le premier foyer de démocratie.

Les élus y ont d’abord le devoir d’apporter des solutions aux besoins des citoyens.

Cela passe par le respect de chacun et l’écoute mutuelle.

C’est le sens de la démarche de rassemblement citoyen qui a aboutit à la constitution du groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement, un groupe de sensibilités diverses composé d’élus qui vivent tous de leur travail, ont une même vision de l’intérêt général  et sont guidés par le seul amour de Grasse.

Au conseil municipal comme au conseil communautaire, notre démarche est toujours constructive.

Constatons que cette volonté de construire ensemble est loin d’être partagée par tous.
Au-delà de ceux  qui  conçoivent les séances du conseil comme une scène de happening médiatique -mais que l’on ne voit jamais à aucune réunion de travail- il y a l’attitude de M. Viaud et de la municipalité qui est loin d’être constructive même lorsque l’urgence l’exigerait.

La rénovation du Centre historique est un des plus importants dossiers grassois.
Notre  patrimoine architectural de capitale de la Provence Orientale est  un atout et un défi  majeur  pour les propriétaires privés comme pour  la Ville propriétaire de nombreux bâtiments  - entre autres,  la Mairie, la Cathédrale et le MAHP- dont l’état est de plus en plus préoccupant.

Les effondrements en novembre d’un immeuble voisin du chantier de la médiathèque, puis rue Mougins-Roquefort, posent des questions incontournables de sécurité publique, d’expertises, de budgets.

Nous sommes intervenus immédiatement.
Nous avons demandé en premier lieu l’arrêt des chantiers jusqu’à réalisation de toutes les expertises nécessaires qui sont loin d’avoir été faites notamment en matière géologique et hydrologique.

Nous avons ensuite proposé par courrier à M. Viaud, puis au conseil municipal de décembre, la création d’un fonds d’urgence pour aider les habitants et commerçants sinistrés qui sont confrontés à des dépenses imprévues (cf blog. grasseatous.viabloga.com)

Nous avons eu droit à une polémique ridicule, mais à aucune réponse sérieuse.

Avec nos vœux de bonne année à chacun, ajoutons, pour la municipalité, celui d’être capable de travailler sans sectarisme avec tous les élus.

L’intérêt des Grassois et l’état de notre ville l’exigent.

Paul EuzièreNora Addad, Ludovic Brossy, Frédérique Cattaert, Magali Conesa, Damien Voarino
Elus du groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »