S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 AMENDES STATIONNEMENT, SECTEURS SCOLAIRES, DETTE, CASINO MUNICIPAL...

Conseil municipal de Grasse du 26 Juin 2018

Note : 5/5 (8 notes)

 


 

Pas moins de 55 délibérations et rapports examinés au conseil municipal du 26 juin.

Le groupe des élus "Grasse à Tous-Ensemble et Autrement" était au complet.

Certaines délibérations "techniques" ont été approuvées à l'unanimité. D'autres ont nourri le débat.

La  baisse des amendes de stationnement favorisera-t-elle le retour des Grassois au Centre-ville ?

- L’automobiliste est directement impacté par cette délibération [2018-127 ] qui s’applique à partir du 1er juillet.

-        - L’amende pour non paiement ou dépassement est fixée au montant unique de 17€.

-          L’amplitude horaire payante est réduite de 2 h. Elle était précédemment de 8h à 19h (gratuité de 12h à 14h) elle sera désormais de 9h à 18h gardant la gratuité de 12h à 14h.

Ces mesures  « allant dans le bon sens », Paul Euzière, président de Grasse à « Tous-Ensemble et Autrement » (GàT-EetA) n’a pas manqué de le faire remarquer. Mais a souligné et rappelé que le groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement, vise à une politique de stationnement gratuit, à l’opposé donc d’une logique payante.

Avec pour exemples, les villes voisines de Grasse (mais aussi Mandelieu et Villeneuve-Loubet) ont été citées afin de démontrer la faisabilité d’une gestion gratuite de stationnement en Zone bleue avec la force d’attractivité commerciale que cela engendre. L’exemple n’a pas était pris au hasard par Paul Euzière qui s’est enquis de savoir si  J. Viaud était toujours du parti LR, le même que celui des maires de ces villes ...

Notons qu’autour de Grasse le stationnement est partout gratuit !

(Voir l'intervention de Paul Euzière)


Secteurs scolaires modifiés pour les écoles élémentaires et maternelles [délibération 2018-118]

Les quartiers grassois évoluent, leur démographie aussi. C’est pourquoi l’annonce de la modification de la carte scolaire –qui n’avait plus été revue depuis 10 ans !-  a été approuvée par le groupe « Grasse à tous- Ensemble et Autrement ».

Un travail de qualité fournit par les services municipaux et de l’Agglomération, qui n’a pas échappé à Paul Euzière, ancien instituteur et directeur d’école primaire, qui a d’ailleurs, à l’occasion du vote de cette délibération souhaité voir à l’avenir, les directrices et directeurs d’écoles non seulement informés mais aussi associés à toutes futures évolutions et réflexions sur le sujet.

(Voir l'intervention de Paul Euzière)


Restauration scolaire et municipale en Délégation de Service Public (DSP)

Cette délibération [2018-119] concernait  un avenant (n°14) la mise en vente de matériel par la ville.

Une délibération de peu d’impact: il s’agit d’autoriser la vente du matériel obsolète de la Cuisine centrale construite par la société Sodexo titualire de la DSP.

Une occasion pour Paul Euzière de revenir sur le fond : le choix fait par la municipalité Leleux de confier à la société privée Sodexo la restauration scolaire et municipale au lieu de fonctionner en régie municipale comme c’est le cas dans de plus en plus de communes.  

Après analyses d’intérêt grassois et d’expériences comparées avec en exemples Mouans-Sartoux, Auribeau ou encore Nice, « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement » réaffirme à cette occasion ses positions sur la mise en gestion en régie municipale plutôt que comme cela se fait actuellement via la DSP et le recours à une société privée.

Pour des raisons de qualité supérieure et d’un coût quasi égal pour la collectivité, parents et usagers.

Habituellement réfractaires à tout ce qui concerne les avenants de cette DSP, les élus de Grasse à tous- Ensemble et Autrement se sont abstenus,  car il ne s’agit ici que d’une vente de matériel.

(Voir l'intervention de Paul Euzière)

Des chiffres et une dette

L'adoption des" règles de gestion de la dette" [délibération 2018-79] a été l'occasion pour Magali Conesa de faire le point sur l'état d'endettement de la ville et la poltique de "cessions d'actifs" prôn"e par J. Viaud.

Quelques chiffres :

2009 : début du surendettement

84,05 M€ : Niveau de dette toujours aussi lourd en 2013

92,11 M€ : encours de la dette en 2014  

87,17 M€ : encours de la dette au 31 décembre 2017 égal à 128% du budget de fonctionnement !

Rappelons que cette dette a conduit à une baisse d’investissements et d’activités de la ville dans bien des domaines… ainsi qu’à des  « cessions d’actifs » -des ventes du patrimoine que J. Viaud voudrait  augmenter.

Les « cessions d’actifs » représentent-elles une fuite en avant ? Oui ! Assurément,  pour « Grasse à Tous- Ensemble et autrement » !
Si la dette venait à baisser ce ne serait que par le fait de ces « cessions d’actifs »  non renouvelables. Donc, une « solution » ponctuelle qui appauvrit Grasse et qui ne peut être un choix de gestionà long terme.
 

(Voir l'intervention de Magali Conesa)

Le Casino :  demande de transparence totale. 

Paul Euzière, exprime l’accord du groupe pour le renouvellement de l’autorisation des jeux pour le casino Victoria [délibération  2018-  ].Mais il soulève la question du respect des obligations du Cahier des charges, tant vis-à-vis de l’obligation d’animations que des droits du personnel.

Demande également des élus "Grasse à Tous-Ensemble et Autrement" que les chiffres des recettes du restaurant ainsi que des jeux soient communiqués aux élus.

Le prochain conseil municipal se tiendra le 25 Septembre 2018