S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 Amères vérités.

Note : 3.4/5 (68 notes)

 


M. le Sénateur-Maire de Grasse s'en va répétant dans "Kiosque", au conseil municipal, ... qu'il faut "moraliser le système capitaliste".
M. Leleux a des accents touchants et sa sincérité ne saurait être mise en doute, même si, depuis qu'il est élu, il a voté et fait voté le passage au privé de tous les secteurs municipaux rentables (Eau, Assainissement, Parkings, Restauration collective,...).
 
L'un des plus grands économistes mondiaux, le Prix Nobel J. Stiglitz a vertement critiqué le bilan (plutôt l'absence de bilan) du "sommet anti-crise" - G20 de Londres - qui se résume pour lui à une opération de communication.
Dernièrement, c'est le Directeur de la Division Mondialisation et Stratégies de Développement de la Conférence de l'ONU sur le Commerce et le Développement, Heimer Flassbeck qui n'a pas mâché ses mots: "je suis découragé par les résultats de la réunion du G20 parce que ça n'a pas été le point de départ d'une nouvelle architecture financière mondiale. Le sommet n'a pas abordé le thème le plus important: la spéculation sur les différents marchés (matières premières, monnaies, bourses, etc...)."

Alors le capitalisme serait-il moralisable et réformable?
Chacun a son idée. Même les Guignols de l'Info qui, pour le coup, nous donnent une solide leçon de bon sens (qui pourrait peut-être servir d'éditorial au prochain numéro de "Kiosque").

Cliquer sur l'image pour voir la video:

Commentaires


 Belle leçon en effet! excellent!