S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 Après la distribution de l'eau, le canal du Foulon

Kiosque décembre 2011

Note : 3.4/5 (52 notes)

 




Le conseil municipal du 29 septembre a vu, contre notre avis, pour la distribution de l’eau potable, le choix de reconduire pour 20 ans une Délégation de Service Public à une société privée plutôt qu’un retour en régie publique.

Le service municipal de l’eau a fonctionné à la satisfaction générale depuis toujours à Grasse jusqu’en 1988.

La régie publique rapportait (beaucoup) à la Ville et les Grassois avaient l’eau la moins chère des grandes villes des A.M..

Comme si cela ne suffisait pas, a été votée, toujours contre notre avis, également pour 20 ans, la concession à une société privée du canal du Foulon qui alimente 70% des Grassois et 8 communes voisines ainsi que la construction d’une usine de traitement de l’Eau (10 millions d’€).

Lorsque le canal du Foulon a été délégué à la Lyonnaise en 1988, j’étais au conseil municipal. Je m’étais opposé avec force avec mon groupe à ce que nous considérions comme un bradage du patrimoine public et un marché de dupes.

Vingt-trois ans plus tard, il suffit de regarder l’état du canal du Foulon (qui avait été délégué par la municipalité à laquelle appartenait l’actuel maire de Grasse au prétexte d’une rénovation trop coûteuse pour la Ville) pour voir comment ont été tenues les promesses et qui avait raison.

Aujourd’hui, sur la base de rapports approximatifs établis par des bureaux d’études complaisants, sans aucun audit sur les 23 ans de gestion par la Lyonnaise, sans aucune indication sur le futur prix du m3 d’eau sur la facture des Grassois, sans écouter les élus des huit autres communes, il a donc été décidé de concéder le Foulon à une société privée et de construire en outre une coûteuse et inutile usine de traitement de l’eau qui est pourtant reconnue d’excellente qualité et n’a jamais causé la moindre épidémie dans le Pays Grassois depuis plus d’un siècle.

Il serait étonnant que les élus des autres communes concernées acceptent docilement ces choix.
Les élus de Grasse à Tous, pour leur part, continueront le combat pour le bien public.


Commentaires

 Et qui c'est qui dit Merci s'est La lyonnaise des eaux - Suez Environnement. ( qui évidemment va renporter tous les appels d' offres)

Et qui c'est qui est content c'est le Maire de Grasse - M.Leleux et L' UMP qui va pouvoir payer les couteuses campagnes de communication pour ce faire réélire ( mais evidemment ça n' a pas de rapport avec les décisions de la majorité UMP)

 

 

Re:

Qui c'est qui élit les maires ??? les campagnes de com.....   Ce système ne durera pas on va le changer  ....   et vous verrez que ces campagnes de com seront de notre côté , du côté du pouvoir PEUCHERE

 

 

FAUT CHANGER CA CAMARADES