S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 Auribeau: contre l’incinération et en faveur de la valorisation des produits en fin de vie

Motion du Conseil Municipal d’Auribeau du 09 septembre 2010

Note : 3.5/5 (22 notes)

 




La commune d'Auribeau par la voix du Maire Jacques Varonne,Vice président de l'Agglomération Pôle Azur Provence, a exprimé, à l'unanimité du conseil municipal, l'opposition argumentée à une usine d'incinération aux Roumiguières et proposé la recherche de solutions alternatives.
Ci-dessous, l'intégralité de la motion votée le 9 septembre.

 

Le Maire informe le conseil sur les solutions proposées pour le traitement des déchets ménagers par le SIVADES le 16 juillet 2010. Par délibération, deux sites ont été choisis, l’un pour le centre de valorisation organique à Cannes et l’autre, à Grasse, au Quartier des Roumiguières, pour l’usine d’incinération.

Le site des Roumiguières proposé par le Maire de Grasse, en limite de la commune d’Auribeau sur Siagne, a été choisi sans concertation, ni débat, il est d’ailleurs selon les propres mots du Maire de Grasse « le plus mauvais choix », et le vote du SIVADES s’est fait sur ce plus mauvais choix (abstention des représentants d’Auribeau sur Siagne), ce qui est tout de même exceptionnel en matière de décision publique !
 
Le Maire rappelle qu’il s’est toujours positionné contre l’incinération, car ce procédé n’est pas « développement durable » et de plus il est en contradiction avec les « Grenelle de l'Environnement », qui visent à instaurer un environnement respectueux de la santé publique en préconisant la réduction des substances, souvent d’origine chimique, qui disséminées dans l’air produisent de nouveaux risques pour notre santé.
 
Il faut rappeler que la construction d’une usine d’incinération produit des déchets ultimes : soit environ 20% de mâchefer et 2% de R.E.F.I.O.M. (résidus d’épuration de fumées de l’incinération des ordures ménagères), non valorisables qui doivent être stockés en centre d’enfouissement spécialisé.
 
Il reste toujours les fumées qui rejettent dans l’atmosphère des substances qui participent au réchauffement climatique, et qui sont agressives pour les voies respiratoires ou même dans certains cas responsables de maladies. La synergie entre toutes les substances toxiques produites lors de l’incinération multiplie cette toxicité pour notre santé.
 
A ce jour, on nous affirme que les filtres actuels ne laissent rien passer de nocif pour notre santé, cela est certainement vrai au moment de la construction, mais il faut une maintenance sans faille, des contrôles stricts et réguliers et surtout croire que les nouveaux produits industriels qui vont être créés et qui seront brûlés, pourront aussi être filtrés à 100%.
Cependant, le passé nous a prouvé que l’incinération n’était pas sans risque… (Exemple la dioxine dans la Vallée de la Maurienne)
 
D’autres solutions existent, elle sont prévus dans le grenelle environnement : un meilleur tri, une diminution des emballages, et la recherche de solutions non polluantes pour les 20% de produits en fin de vie restant.
 
Enfin le Maire rappelle que bien qu’aucune situation précise du site retenu aux Roumiguières n’ait été donnée lors du vote au SIVADES, ce secteur est situé en dessous de l’Hôpital Clavary, près de la source du Vivier d’Auribeau sur Siagne et sur des terrains pollués. Le charroi serait aussi très important sur la route départementale (RD9) traversant la commune.
 
Le Conseil Municipal [d'Auribeau], ouï le Maire en son exposé et après en avoir délibéré :
-          VOTE à l’unanimité un soutien au Maire
-          DECIDE de mener une action solidaire contre l’incinérateur et en faveur de la valorisation des produits en fin de vie.
 
 
 


Commentaires

La seule alternative pour les habitants de nos communes alentours  (quasi toutes de droite) c'est à l'avenir : soit de reconduire les mêmes avec les conséquences  sociales, économiques et environnementales que l'on connait, soit de réfléchir enfin à deux fois avant de voter pour n'importe quoi et n'importe qui ! Si on choisit tous la bonne alternative alors les choses changeront durablement, sinon...

 

 

Re:

Et quand est-ce qu'on vote, à propos ? Il est urgent de changer tous ces pseudo-responsables politiques, qui ne sont en fait que des irresponsables, et qui l'ont d'ailleurs prouvé à l'occasion de cette décision mémorable.