S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 CASINO. "Rien ne va plus", ni pour les salariés, ni pour la Ville...

Note : 3.3/5 (34 notes)

 




La décision brutale du Ministère de tutelle de ne pas renouveler l'autorisation d'exploitation des jeux au Casino municipal de Grasse a compter du 31 décembre 2014 minuit plonge les familles des 25 salariés dans l'angoisse du chômage. En même temps, elle entraîne une perte de revenus conséquents pour la ville à un moment où la situation des finances grassoise est de plus en plus difficile.

Ci dessous, la déclaration que Paul Euzière a faite le 31 décembre:

"La décision de non renouvellement d’exploitation des jeux du Casino de Grasse (06) à compter du 31 décembre 2014 aura pour notre ville des conséquences graves.

D’une part, elle va entraîner des difficultés de tous ordres pour les familles des 25 salariés qu’elle prive d’emploi dans une période où le chômage augmente notamment dans notre département.

D’autre part, cette décision désastreuse impactera également immédiatement négativement les finances de la Ville de Grasse qui sera privée d’un revenu annuel de plus de 240 000 €.
Cela alors même que la Ville aura à subir de la part de l’État la baisse drastique des dotations qui frappe toutes les collectivités locales à compter de 2015.

Enfin, la fermeture du Casino –avec les risques d’imbroglios juridiques inhérents à la situation- est un mauvais coup pour l’animation d’un Centre-Ville et ses commerçants déjà sinistrés par une politique d’urbanisme commercial qui a déplacé vers le sud une grande partie de l’activité commerciale.

En tous points, humain comme économique, cette décision de non renouvellement est catastrophique pour la Ville de Grasse.

Comme nous n’avons cessé de le rappeler en conseil municipal, tout doit être mis en œuvre pour que les emplois et l’activité générés par le Casino soient préservés".          

Grasse, le 31 décembre 2014