S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 "CHATEAU" DITER : QUAND LA LOI SERA-T-ELLE RESPECTEE ?

Constructions illégales, défrichement illégal, condamnations par la Justice... Que la Fête continue !

Note : 3.9/5 (14 notes)

 


 

La France deviendrait-elle peu à peu une République bananière avec une "Justice" d'Ancien Régime dont, en outre, on ignore toutes les décisions.

Depuis 16 ans, les propriétaires du "Château Diter" ont bâti à Grasse, illégalement, à partir de permis de construire frauduleux, défriché des espaces protégés, ouvert une voie dangereuse débouchant sur une route départemental.

Ils ont délibérement ignoré lois et règlements.

Condamnés à Grasse en première instance à détruire leurs constructions, les propriétaires ont été à nouveau condamnés en Appel à Aix à la démolition.

Qu'à cela ne tienne, on organise au "Château" Diter, le 17 juillet, une manifestation publique et...  on en annonce quatre à venir.

Il semble donc qu'il y a en France, et en tous cas à Grasse, deux types de citoyens: ceux qui sont soumis aux rigueurs de la loi et puis les autres qui s'y assoient dessus.

Interpellé par de nombreux Grassois scandalisés, Paul Euzière s'est adressé au maire de Grasse, J. Viaud.

Ci dessous  sa lettre du 23 juillet.

Monsieur le Maire,

Le journal "Nice-Matin", relate le 18 juillet, sur une pleine page, en toutes éditions, avec photos, d'une manifestation publique "Estivales-Rencontres d'Opéra"  dans la propriété dite du "Château-Diter" qui s'est déroulée vendredi soir 17 juillet et qui avait été annoncée ce jour là, également par "Nice-Matin" en toutes éditions.

A notre connaissance, cette propriété située en zone PPR "Incendies" et PPR "Mouvements de terrains" n'est pas classée -et ne peut l'être- " Etablissement Recevant du Public" (ERP).

Les manifestations publiques n'y sont pas autorisées.

Or, non seulement, cette manifestation annoncée publiquement s'est tenue, mais en outre quatre autres manifestations publiques sont programmées et annoncées jusqu'au  17 décembre 2020.

En tant que Maire, vous avez la charge de la Sécurité sur le territoire communal et, dans ce cadre, il vous appartient de veiller au respect des lois et règlements.

Ce même respect des lois et règlements incombe, pour leur part, aux représentants de l'Etat que sont dans le département, le Préfet et les Sous-Préfets.

Il ne saurait y avoir "deux poids, deux mesures" dans le respect des lois, certains étant strictement tenus de les appliquer, un petit nombre d'autres les ignorant délibérément au vu et au su de toutes les autorités.

Les Grassois, et bien au delà, sont choqués de ce qu'ils considèrent comme une provocation et un pied de nez à la Justice et aux Autorités.

Compte-tenu que cette manifestation a été annoncée par voie de presse, pouvez-vous nous indiquer quelles mesures ont été prises pour que les propriétaires respectent leurs obligations et produisent avant la manifestation du 17 juillet l'autorisation d'ERP validée par le Préfet ainsi que les assurances obligatoires correspondant.

Que comptez-vous faire -et que comptent faire les représentants de l'Etat- pour les prochaines manifestations déjà annoncées ?

Dans l'attente, recevez,...


Commentaires

Article de G aT salutaire. Le NM une fois de plus discrédité. 
Pour ce qui est des grassois (qui ont réélu le maire en question) pas sûr qu ils soient nombreux à être "choqués" par l entourloupe... 

 

 

Ils ont dit " État de droit ? "

 Les faits démontrent régulièrement que GRASSE - mais aussi, à bien des égards, certaines parties de la France - s'affranchit de la plus élémentaire des morales publiques...
Ici, le château d'ITER, où tout est illégal, et où les édiles majoritaires actuels et précédents, ont fait preuve de veulerie, de couardise... sans oser imaginer quelque compromission que ce soit... oh ! non, loin de moi cette idée...
Là, c'est le legs RIOU : trahison scandaleuse de la générosité de la donatrice...
Comment encore croire à la démocratie, à ses principes... quand à tout instant, les tenants, les puissants, les responsables (élus ou administratifs) tordent le coup au Droit, à tout ce qui fonde la confiance publique ?...
Courage à celles et ceux qui oeuvrent pour le Bien Public, loyalement, contre vents et marées !
Soutien indéfectible, et reconnaissance pour les vertus républicaines !

 

 

Complicité aussi du département

L'article de Nice-Matin annonçant le concert indique en petites lignes que cette manifestation, gratuite pour le public, est subventionnée par le Conseil Départemental 06, dans le cadre des "Estivales" ...
Cela veut dire que même l'administration départementale cautionne les malversations Ditter.
On marche vraiment sur la tête !

 

 

Mr Diter est un...........virtuose

Après avoir anesthésié la mairie de Grasse, endormi les journalistes de Nice matin ( mais y a t'il encore  de "vrais" journalistes à Nice Matin),  voici que Mr Diter part à la conquête de la population avec l'aide du conseil général. Et quoi de mieux pour séduire le peuple que du gratuit avec visite des lieux, beaux certes mais illégaux. C'est sûr le public a apprécié et bientôt il sera favorable au maintien du chateau Diter. Un virtuose je vous dis.
Aux dernières élections municipales je croyais qu'il y avait un candidat estampillé "écologie". Que fait-il, que dit-il ? Rien ? Mystère. Il est sans doute vert, je veux dire vert de rage. C'est un début mais ce n'est guère efficace . Je préfère un citoyen estampiilé "rouge" par ceux qui voulaient lui nuire pour ces élections, mais au moins qui agit. Merci et courage car il y en a encore pour des années certainement.