S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 CIRCULATION A GRASSE: LE RESPECT DES LIMITATIONS DE TONNAGE, ENJEU DE SECURITE PUBLIQUE

PONT EIFFEL, JEU DE BALLON: P. EUZIERE S'ADRESSE A J. VIAUD

Note : 4.1/5 (30 notes)

 


Du fait d'un plan de circulation municipal aberrant imposé par M. Leleux en 1999, la circulation est à Grasse un casse tête.
Tous les automobilistes le savent.

S'y ajoutent de sérieuses questions  de sécurité publique notamment pour les poids lourds, semi-remorques et autocars.
 
Le 27 janvier, Paul Euzière s'est adressé à Jérôme Viaud en proposant des mesures concrètes et une réunion de travail avec le maire, les élus, et les représentants du personnel des entreprises de transport public.
Ci-dessous, le texte de la lettre.

Monsieur le Maire, 

J'ai été saisi par les Délégués du personnel de la SASU Autocars Musso de plusieurs problèmes relevant de la sécurité publique et donc de votre autorité auxquels il nous apparaît urgent d'apporter des réponses claires.

Il s'agit, d'une part, du stationnement de la prise en charge par bus des élèves de l'Institut Fénelon au haut du boulevard du Jeu de Ballon au niveau des Escaliers de la Foux qui s'effectue régulièrement dans des conditions de grande dangerosité (stationnement sur les trottoirs, croisements de PL difficiles, entraves à la circulation...)

Les photos qui nous ont été communiquées et le courrier que les représentants des conducteurs vous ont adressé le 10 novembre 2016 sont sans aucune ambiguïté.

D'autre part, le passage sur le Pont Eiffel, avenue Saint-Exupéry, est limité à 12 tonnes.


Une dérogation a été prise par arrêté du Maire, le 30 mai 1988 pour certains véhicules: "hygiène, salubrité, sécurité, maintenance et amélioration de l'état du domaine public et des installations à caractère d'utilité publique" (art. 2).

Il s'agissait donc, à l'évidence d'une mesure dérogatoire portant sur des véhicules intervenant dans des secteurs prioritaires bien définis.


Comme on peut le constater, les transports de voyageurs ne sont pas cités.

Le poids d'un bus à vide est de 14 tonnes, plein 18 tonnes.

 

Des camions semi-remorques 6 essieux du BTP empruntent quotidiennement cette voie et le pont Eiffel,  malgré un panneau d'interdiction du passage aux véhicules de plus de 12 tonnes.

Ce qui n'est pas sans conséquences sur l'infrastructure du pont lui-même.

 

Il nous semble donc urgent:

 

          - de rappeler cette interdiction et de veiller à son application,

 

         - de proposer un autre itinéraire aux PL de plus de 12 t,

 

         - de rechercher une solution pour le chargement/déchargement des élèves de Fénelon en toute sécurité au haut du Jeu de Ballon,

 

          - de répondre positivement à la demande de réunion de travail que les élus, représentants du personnel de la SASU-Autocars Musso vous ont adressée le 10 novembre 2016.

Dans l'attente, recevez, Monsieur le Maire,…