S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 CIRCULATION ET STATIONNEMENT A GRASSE : REBELOTE…

Kiosque-Mai 2022

Note : 4.4/5 (7 notes)

 




 

   Nous avons informé en mars dans Kiosque de la volonté de la municipalité de supprimer l’heure de gratuité dans les parkings municipaux durant la période estivale.

Le 5 avril, le Conseil d’Administration de la régie des parkings a décidé d’étendre « la période estivale » (Haute saison pour les tarifs) du 1er mai au 30 septembre.

A Grasse, il a donc été décrété que « l’été » dure 5 mois et avec lui les tarifs hauts pour les touristes mais aussi  et surtout pour les Grassois qui, eux, font plus que passer dans leur ville : gratuité réduite à ½ h seulement et augmentation des tarifs de 10%.


Paul Euzière qui représente notre groupe au CA a été le seul à voter contre
cette décision qui va encore ponctionner le porte-monnaie des Grassois.

Deuxième vote contre : le budget 2022 de la régie qui comprend des frais induits par la fermeture du parking Martelly dans le cadre de la ZAC Martelly.
La municipalité va donc supprimer 333 places de stationnement pour une opération très hasardeuse qui durera entre 6 et 10 ans !

Comme tout cela ne suffit pas, la régie des parkings bloque 15 places de stationnement à Notre Dame des Fleurs sur une durée de 15 ans pour que le promoteur qui va transformer l’ancienne prison en chambres d’étudiants puisse obtenir son Permis de Construire.

La municipalité de M. Viaud supprime l’heure de gratuité durant 5 mois.
Elle détruit 333 places de parkings au centre ville.
Elle réduit encore le nombre de places publiques disponibles pour les besoins d’un promoteur privé.

Trois mauvais coups pour les commerces et les activités de notre Centre-ville. 

     Paul Euzière, Magali Conesa,
     Philippe-Emmanuel de Fontmichel
, Nora Addad

     Groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »
     grasseatous@yahoo.fr