S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 ECOLE DE LA BLAQUIERE: QUE DEVIENT "L'EGALITE DES CHANCES" ?

Paul Euzière et Nora Addad s'adressent à J. Viaud

Note : 3.7/5 (25 notes)

 




 
L'Inspection Académique a prévue -sur la base de chiffres absolument faux- de supprimer une classe à l'école élémentaire J. Crabalona à la Blaquière à Grasse.
C'est de la folie !
Outre que les chiffres qui ont servi aux calculs étaient faux, il s'agit du principal quartier HLM de Grasse. Les indicateurs sociaux-économiques auraient du entrainer depuis l'origine le classement du groupe scolaire en ZEP-REP.
Ce quartier est d'ailleurs l'un des trois quartiers grassois relevant du Contrat de Ville.

Les effectifs prévus à la rentrée ne prennent en compte ni la baisse momentanée  à la rentrée 2016-2017 des effectifs des CP qui remonteront dès la rentrée 2017-2018 et continueront leur progression en 2018-2019.

Ils ne prennent pas en compte non plus les ensembles de logements en cours de construction dans le quartier (avenue E. Rouquier)  ni les modifications du PLU votées le 29 mars dernier (Modification n°11). Soit 295 + 218 logements nouveaux. Ce qui nécessiterait la création d'une nouvelle école. Ce n''est pas le cas comme le prouve le Plan Pluriannuel d'Investissement 2016-2020 votée par la majorité du conseil municipal, contre l'avis des élus "Grasse à Tous-Ensemble et Autrement".
 
Où est la cohérence ? Où est "l'égalité des chances" ?
 
Il ne doit donc y avoir aucune suppression de classe dans ce groupe scolaire.
Les conséquences en seraient désastreuses pour les enfants et les enseignants.
 
Parents d'élèves, instituteurs, Délégué Départemental de l'Education Nationale (DDEN) et amis de l'école sont donc mobilisés pour préserver l'ensemble des classes. L'avenir des enfants en dépend !
 
Les élus du groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement ont apporté leur soutien.
Paul Euzière et Nora Addad ont immédiatement adressé un courrier au maire de Grasse, J. Viaud, que l'on trouvera ci-dessous:                                                              

Con   

Grasse, le 17 juin 2016                

 

Objet : Menace de suppression de classe à l'école élémentaire J.Crabalona (la Blaquière)



Monsieur le Maire,

 

Nous avons été informés par les parents d'élèves et enseignants de l'Ecole Elémentaire J. Crabalona, d'une menace précise de suppression de classe à la rentrée 2016-2017.

Cette volonté de l'Inspection Académique est basée sur des chiffres erronés qui, en outre ne tiennent compte ni des données socio-économiques du quartier (qui auraient exigées un classment en ZEP-REP), ni des inscriptions en forte augmentation prévues pour les rentrées suivantes (2017-2018, 2018-2019), ni des constructions en cours avenue E. Rouquier (Arôma-Parc et Clos des oliviers), ni des constructions prévues par la modification N° 11 du PLU (295 logements de plus aux Quatre Chemins, plus 218 dans le secteur de l'Hôpital-Clavary).

Cette fermeture de classe dans une école d'un quartier défavorisé, paupérisé et déjà fragile -partie prenante du Contrat de Ville- aggravera les conditions d'apprentissage des enfants et de travail des instituteurs.

Elle va à l'encontre de tous les discours officiels de "solidarité urbaine" et de "mixité sociale".

Pour les habitants du quartier, elle renforce les sentiments d'abandon de la part des décideurs publics et de ghettoïsation.

Parents d'élèves, enseignants, DDEN, sont mobilisés pour exiger que l’Inspecteur d’Académique (DASEN) entende les réalités et revienne sur sa volonté de suppression injustifiable de toute classe à l’école élémentaire J. Crabalona.

En tant que Maire, Président de l'Agglomération, Vice-Président du Conseil Départemental, vous avez l'autorité morale et les moyens de faire respecter les besoins des Grassois, en premier lieu des enfants. 

Nous vous demandons d'agir au plus tôt en ce sens

Recevez, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.
                                                                              

 Paul EUZIERE                                                                           
 Directeur honoraire de l'école J. Crabalona                                   

 Officier des Palmes Académiques                                            
 Conseiller municipal                                                                   
 Conseiller communautaire

 Nora ADDAD
 
Ancienne élève de l'école J. Crabalona
 Avocate
 Conseillère municipale
 Conseillère communautaire

 


Commentaires

Ecole Craba...

 Que de tristesse devant cette nouvelle, je pense sincèrement aux enfants, à qui toute l'attention sera nécessaire dans des conditions de très gros effectifs! Egalité pour tous à l'école!!! Mensonge... Et mes collègues enseignants... Pourquoi tant de mépris pour notre école???...

Marie-france Louet ancienne institutrice , 20 ans, toute ma carrière dans cette école :-)

 

 

Re: Ecole Craba...

 FINALEMENT : onsupprime l'école  y'aura plus d'écoliers !!!   

 

 

 Sur quoi se sont ils basés pour la suppresion ?

 

 

Re:

 Bonjour, Je pense que seuls les chiffres, effectifs du moment, sont pris en compte pour les fermetures. MAIS, pas l'avenir avec l'arrivée de nouveaux logements.... ce qui veut dire à terme beaucoup trop d'enfants dans les classes... Bref, toujours le même discours. Grrrrr....

 

  • louet marie-france
  • Dimanche 19/06/2016
  • 09:43
  • [^]
  • Répondre