S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 ELECTION MUNICIPALE A GRASSE: APRES LE VOTE DU 15 MARS 2020

SEULEMENT 36% DE VOTANTS !

Note : 5/5 (7 notes)

 




Déclaration de Paul Euzière

Au nom de tous les candidats de la liste "Grasse à Tous-Ensemble et Autrement", je remercie du fond du coeur  les 1831 électrices et électeurs qui, dans un contexte absolument inédit et difficile, malgré la crainte du coronavirus, nous ont accordé leur confiance et placés très clairement en deuxième position.

Nous étions et nous sommes l'alternative à la politique de MM. Leleux et Viaud.

On peut tirer plusieurs premiers enseignements de ce scrutin qui, à notre sens, n'aurait pas dû être organisé compte tenu de l'épidémie du Covid 19 et des craintes qu'il a engendrées chez une majorité d'électeurs.


1°/ A Grasse, l'abstention est écrasante et sans précédent.
Seuls 12 197 Grassois ont voté (36,26% des inscrits).
Les 2/3 des Grassois ne se sont pas prononcés. Ce qui relativise les résultats.

2°/ Dans un contexte aussi particulier, le "succès" de M. Viaud est en trompe l'oeil. 
Il est élu avec 52,4% des votants (mais 6234 voix seulement contre 7883 en 2014).
Entre le 2ème tour des élections de 2014 et celles du 15 mars, le maire sortant perd donc 1649 voix.

 

3°/ Le peu de votants et l'éparpillement des votes d'opposition sur sept listes -dont certaines étaient, à l'évidence, de pure circonstance- ont contribué à cette "victoire" de M. Viaud.

4°/ L'aggravation de la situation sanitaire dans notre pays impose maintenant de faire passer la santé de nos concitoyens avant toute autre considération.

Il est évident que le second tour des élections municipales ne pourra pas -et ne devra pas- se tenir.

Pendant une période indéterminable, les nouvelles assemblées élues (conseils municipaux mais aussi conseils d'Agglomérations) ne pourront pas se réunir conformément au Code électoral.
Là encore, nous nous trouvons devant une situation juridique inédite.

La prorogation des conseils municipaux et communautaires et exécutifs sortants semble donc inévitable.

Grasse, le 16 mars 2020
Paul Euzière


Commentaires

 L'OMS ayant déclaré une situation de pandémie qui est assimilable à un état de calamité publique, il était du devoir du Président de la République, sur le plan du droit constitutionnel, de faire application de l'article 16 et de facto prononcer l'annulation du 1er tour pour préserver une liberté fondamentale. C'est une faute grave de s'être abstenu par choix volontaire contrairement aux électeurs pris en otage par la crainte qui se sont abstenu par état de nécessité.

 

 

Leçon d une défaite

 Et sur le score calamiteux (15%) de la liste, sur la chute du nombre d élus (9 en 2014, 4 en 2020)... quelles explications ? Une auto critique est elle possible ou bien les causes sont justes externes (pandémie, nice matin, listes opportunistes...). Bref quelle analyse honnête est capable de faire GaT, quelles leçons tirer ?

 

 

Je crois qu a grasse. Il.n Y a pas grand chose à faire car pas beaucoup d’argent..donc ça n’a pas attiré les électeurs..que les maires sortants se débrouillent avec. Cequ’ils ont commencé..si j’étais maire je préférerais travailler en équipe. Avec une participation démocratie...qu’en plus d’élus...des citoyens puissent s exprimer lors de conseils...mm si c’est compliqué...mais. Chacun son caractère...à grasse. Ceux qui votent ont des intérêts. Vitaux pour que monsieur viaud soit encore le maire..pour que les électeurs. Du rn et fn et de droite se déplacent malgré le risque. Evident de contamination.......le lendemain. On ne peut recevoir sa famille. Ou son ami...et puis monsieur viaud a des atouts...il présente bien. Il est bien conforme...dans une droite bien reluquee..des propos qui semblent pondérés...une maîtrise qui souvent. Se transforme en mutisme. Voire non réponse... bien éduqué...ça plait donc. Faut pas chercher plus loin à grasse..et puis. La crainte que martelly premier continue à coûter plus cher..si arrête comme le funiculaire..et puis il plait. Aussi. Le projet. Mais est ce un projet...je pense aussi. Que bp de grassois. Ne connaissent pas les projets.. Ne comprennent rien...votent à droite par atavisme. L opposition. Va t elle restée soudée ou va t elle se disloquer..je crois qu’à grasse. Il est inutile de vouloir refaire un premier tour...malgré tous les abstentionnistes. Contraints...on voit bien que ceux qui ont voté viaud sont. Très très actifs....volontaires...les mêmes...qui ont toujours eu le pouvoir...ce ne sont pas eux qui doivent être remis en cause mais ceux qui n’arrivent pas à gagner..même si la liste de m euzière est de tous horizons...elle est considérée de gauche..et les grassois ne sont pas à gauche...le peuple n’est pas à gauche...englouti par un système capitaliste. A l’agonie..à l’asphyxie...endetté donc..il a du mal à trouver une alternative.meme écologique..qui n’est pas un parti en soi..mais c’est mon avis. Très personnel. On esttous ecolo dans tous les partis..et ces derniers ne se rangent pas dans des partis qui les déçoivent...mais on ignore s’ils meneraient une politique de droite ou gauche...bon je suis trop longue et mon écriture reste écolière...mais c’est ça..on est très divisé à grasse...on ne s’aligne pas derrière un seul chef...voilà ce qu’il arrive au premier tour. Tous sont éliminés. Et ce risque. Tous les prétendants le savaient....voilà pourquoi grasse a tous n’a que. 15 ou 16..deux mille personnes qui ont voté..c’est tres très peu.

 

 

En plus la tendance est nettement au Front National. Grasse à tous. N’a rien à faire avec le Front National c’est clair. D’ailleurs. C’est le premicedes futures élections présidentielles. Macron fn.. la droite se radicalise

 

 

Une minorité peut faire la loi

Si vous analysez les professions de foi des 8 candidats, objectivement, vous vous apercevrez que la plus mauvaise est celle de Jérôme Viaud. Il n'y a que  de vagues propositions, rien de concret : "rester à votre écoute", "poursuivre le travail", "décliner les dynamiques", "embellir votre cadre de vie", "engager la ville sur le chemin de la modernité". Derrière ces mots creux on peut mettre tout et n'importe quoi. Chez tous les autres candidats j'ai trouvé du concret et du pertinent. Alors pourquoi a t'il élu avec seulement 21% des inscrits sur la liste électorale ?
J'y vois deux raisons. La première et de loin la plus importante c'est  que ceux qui votent pour Jérôme Viaud, ne votent pas pour un programme qu'ils ne connaissent pas mais pour un homme qui est souriant, qui fait des selfies avec eux et qui courent avec eux (ah courir avec Jérôme Viaud!). Si vous leur demandez de citer des actions concrètes pour le bien de la ville et de ses habitants ils sont incapables de le faire. Il a su fédérer autour de lui tout un groupe d'inconditionnels qui semblent incapables de la moindre réflexion. Regardez tous les commentaires élogieux de ces brebis à l'égard de Mr Degioanni quand il a choisi de se retirer au proft de Jérôme Viaud. Une honte!
La deuxième raison est que depuis des années certains ont répandu dans la ville l'idée que Paul Euzière ne serait jamais maire de Grasse en particulier parce qu'il est communiste. A la télé, dans les journaux cette étiquette est systématiquement rappelée dans le but de faire peur et ça marche. Il a beau être le meilleur connaisseur des lois, des finances publiques, de la ville, etc il y a un a-priori défavorable que les gens cultivent inconsciemment ou non. Je l'ai bien ressenti en distribuant les tracts et en parlant avec les rares personnes ouvertes à la discussion.
Un bon programme ne peut rien dans ces conditions.
Peut-être que si le projet Martelly tourne au fiasco et que la ville termine asphyxiée sous le béton et la circulation débridée il y aura un sursaut. Espérons!

 

 

Une minorité peut faire la loi

Si vous analysez les professions de foi des 8 candidats, objectivement, vous vous apercevrez que la plus mauvaise est celle de Jérôme Viaud. Il n'y a que  de vagues propositions, rien de concret : "rester à votre écoute", "poursuivre le travail", "décliner les dynamiques", "embellir votre cadre de vie", "engager la ville sur le chemin de la modernité". Derrière ces mots creux on peut mettre tout et n'importe quoi. Chez tous les autres candidats j'ai trouvé du concret et du pertinent. Alors pourquoi a t'il élu avec seulement 21% des inscrits sur la liste électorale ?
J'y vois deux raisons. La première et de loin la plus importante c'est  que ceux qui votent pour Jérôme Viaud, ne votent pas pour un programme qu'ils ne connaissent pas mais pour un homme qui est souriant, qui fait des selfies avec eux et qui courent avec eux (ah courir avec Jérôme Viaud!). Si vous leur demandez de citer des actions concrètes pour le bien de la ville et de ses habitants ils sont incapables de le faire. Il a su fédérer autour de lui tout un groupe d'inconditionnels qui semblent incapables de la moindre réflexion. Regardez tous les commentaires élogieux de ces brebis à l'égard de Mr Degioanni quand il a choisi de se retirer au proft de Jérôme Viaud. Une honte!
La deuxième raison est que depuis des années certains ont répandu dans la ville l'idée que Paul Euzière ne serait jamais maire de Grasse en particulier parce qu'il est communiste. A la télé, dans les journaux cette étiquette est systématiquement rappelée dans le but de faire peur et ça marche. Il a beau être le meilleur connaisseur des lois, des finances publiques, de la ville, etc il y a un a-priori défavorable que les gens cultivent inconsciemment ou non. Je l'ai bien ressenti en distribuant les tracts et en parlant avec les rares personnes ouvertes à la discussion.
Un bon programme ne peut rien dans ces conditions.
Peut-être que si le projet Martelly tourne au fiasco et que la ville termine asphyxiée sous le béton et la circulation débridée il y aura un sursaut. Espérons!

 

 

En total accord. Ce vote est d’une injustice terrible....car il a été autorisé. Et heureusement que bp responsables se sont abstenus et n’ont pas écouté les leaders......après le corona...après notre tristesse et angoisse face à la pandémie et au confinement. Il va y avoir des réactions. Déjà gouvernementales. Tous. Es gens. Qui se sont rassemblés sont des bombes à retardement du virus...le pic est dans 10 jours..il ne faut pas oublier que c’est le peuple qui décide.....dans cette crise. On voit des gens. Formidables. Plein d’humour. Courageux...le vote est passé après biensur...

 

 

Re: Leçon d une défaite

Si vous avez des pistes, des idées pourquoi ne pas les annoncer clairement ? Avez-vous essayé de convaincre ne serait-ce qu'une seule personne d'aller voter, je ne demande même pas pour Gatea? Le désintérêt des Grassois pour la "chose publique" est stupéfiant! Seul compte l'individualisme.
Par ailleurs il me semble que tous les membres de Gatea sont des bénévoles et je ne dirais pas la même chose de la liste "vainqueur". Et les bénévoles ont beaucoup de prédateurs pour employer un langage écologique : les "taqua", "yaqua", "yzonqua", zavequa", "zoredu" etc.

Il faudra peut-être attendre une catastrophe géologique du coté de Martelly pour que les grassois ouvrent les yeux.

 

 

Re: Une minorité peut faire la loi

 Donc si je vous suis bien, G aT souffrirait de l image de son leader "communiste"(le fameux couteau entre les dents depuis plusieurs élections) et d autre part d une idéologie  de "droite"  des grassois. Si ce n est que ça,  n y a t il pas à GATEA un leader plus jeune, qui parle bien , souriant et qui plus est a une image d homme de droite (même avec des valeurs républicaines...). Cherchons bien je crois en connaitre un. Et d ailleurs pourquoi G a T n a pas anticipé le coup ?? C est vrai que celui a qui je pense, c est pas sûr qu il fasse beaucoup de course à pied ! ( peu être du golf ?). Allez faudra revoir la copie. L'image !!

 

 

Re: Une minorité peut faire la loi

Je crois que vous avez bien compris. D'ailleurs la mairie en place apprécie Gatea et son leader. Entre les compétences techniques et une "étiquette passée" les Grassois préfèrent retenir l'étiquette. Je le déplore mais c'est comme ça et cela fait le jeu de la municipalté en place alors elle en joue, elle en profite.
Il doit être possible de faire comprendre à une majorité de Grassois que faire de la course à pieds n'est pas indispensable pour être maire, n'est pas une garantie d'être un bon maire.

 

 

Des questions à se poser

Ces résultats décevants m'incitent à poser des questions sur deux thèmes :
1- la communication, l'information  des électeurs
Dans mon quartier, une rue de St Jacques, Grasse à Tous a distribué cinq prospectus et la liste de J.V. zéro prospectus. Il faut donc s'interroger sur l'efficacité des prospectus dans les boites aux lettres. Faut-il tracter sur les parkings ?, à l'entrée des grandes surfaces? , sur les ronds-points?, vers les stades?, faire du porte à porte?, utiliser d'autres moyens d'information ?
2-une modification de la loi pour avoir une  représentativité plus "sérieuse" des élus
Avec seulement 36,27% de votants cela veut dire que seuls 12 200 électeurs se sont déplacés sur 33 632 possibles. Les abstentionistes étaient presque le double soit 21 432. Ensuite J.V. est crédité de
6 234 voix ce qui lui donne un taux de 52,4% en tenant compte des votes blancs (0.81%) et des votes non valides (1.69%). Ce taux parait élevé mais il est trompeur puisqu'il ne représente que 18,5% des électeurs potentiels. Et si l'on se réfère à la population totale de Grasse cela veut dire que 6 234 personnes vont imposer leurs idées, leurs choix à 51 631 personnes : c'est 12% des Grassois qui régentent les 88 autres %! Ce serait la démocratie.
Pourquoi ne pas exiger un taux de participation au minimum égal à 50% pour que les résultats du premier tour  soient valides ? Cette exigence rappellerait aux citoyens qu'ils ont certes des droits mais aussi des devoirs, en particulier le devoir de s'intéresser à la "chose publique"!

 

 

Re: Des questions à se poser

 Avec le recul puisque l'on parle de devoir civique, je pense que ceux qui ont fait preuve de civisme peuvent être surtout ceux qui ne sont pas venus voter... Par là même, ils ont en définitive ralenti la propagation du virus en évitant de contaminer les autres. Tout dépend comment l'on comprend le devoir civique.... Peut être même que les plus contaminants sont les votants qui ont agit pour préserver leurs intérêts particuliers ou obligations professionnelles et non véritablement par conviction du devoir civique...

 

 

Re: Des questions à se poser

Pour contaminer les autres en allant voter il aurait fallu que l'épidémie soit déjà bien présente à Grasse, ce qui n'était le cas et que les conditions d'hygiène ne soient pas respectées, or elles étaient respectées. C'est un peu facile pour expliquer une abstention aussi forte; la première raison c'est que les gens s'en f.......

 

 

Re: Une minorité peut faire la loi

 A Gatea comment changer l image sans changer le fond ? Vous avez 2 heures.


 

 

invisible

je le suis , à l'aune des combats stériles entre édiles sortants et édiles opposants, maladie de parkinson, mobilité réduite,je dois ma survie à l'e commerce, j'aimerais bien pourtant du bon pain frais livré chaqque semaine dans ma rue comme au temps jadis, j'aimerais trouver un taxi pour ma consultation neuro, impossible je crois que la course est trop courte, hier mon infirmière à perdu 30 mn à la pharmacie, aucune priorité de cette officine! l'épicier en ligne à qui je commandais a déclaré forfait, demande un justificatif pour mon état chronique et envisager ma commende, non mais ça va bien! le service des encombrants refuse de considérer mes objets à jeter comme encombrants, ils rentrent dans une voiture, je n'ai pas de voiture
le site FB de monsieur viaud m'est hostile, j'ai tenté pourtant de me rendre visible
cher monsieur Euzière en sovenir de mon père qui fut l'élève du votre que comptez vous faire pour les chroniques, les en dépendance qui peinent à vouloir rester à domicile, veuillez éviter de ma parler du clic et du ccas