S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 GRASSE: TRISTE FIN POUR LE FESTIVAL "LES TOUTES PREMIERES FOIS"

Devant l'accumulation des difficultés, l'Association s'est dissoute

Note : 4.5/5 (11 notes)

 


 

Il n'y aura pas de XXIème édition du  Festival du Film "Les Toutes Premières Fois" à Grasse en 2019.

L'association présidée par Bernard Tourre qui a fêté en 2018 le vingtième anniversaire de ce festival original ferme le rideau. Définitivement.

En 2018, il y a un an, le bulletion municipal "Kiosque" célébrait cet anniversaire et le "soutien de la municipalité"...

Durant deux décennies, des milliers de spectateurs dont de très nombreux enfants et adolescents ont pu découvrir souvent en avant-premières, aevc des réalisateurs, des films et leurs réalisateurs.

Ci dessous, la lettre amère et révélatrice de l'Association et de son Président expliquant les raisons de l'arrêt de la manifestation qui a été envoyée à la presse et aux réseaux sociaux.


FIN d’une ASSOCIATION CULTURELLE  à GRASSE

Après 20 ans d’existence le Festival de Cinéma de Grasse tourne la page. 

En 2019, le festival « Les Toutes Premières fois » n’aura pas  lieu.

Pour 3 raisons essentielles : 

1.   Nous n’avons plus de budget suffisant pour lancer la 21ème édition

Ø  La Région PACA vient de nous faire savoir, en septembre, que notre demande de budget 2018 (déposée en temps et en heure), pour le festival qui a eu lieu en avril, est refusée !

Pourquoi avoir laissé le Festival dans l’ignorance et le mettre ainsi en difficulté ?

Ø  La municipalité de Grasse a plafonné sa subvention à 1380€ !
(En 2013, la ville accordait une subvention d’environ 3000€).
Tous les acteurs des festivals de cinéma s’étonnent, qu’une ville de cette importance, soit si peu impliquée dans la culture cinématographique !

            2 .Nous déplorons  le peu d’intérêt des autorités locales, pour une
           
association culturelle cinématographique et son Festival annuel.     

           Pourtant, le projet correspondait et correspond aux critères culturels
          
affichés :

-          L’Association « Au Parfum de Grasse » est agréée par le Rectorat.

-     Son objectif est de faire connaitre les courts-métrages de jeunes réalisateurs, non seulement au public mais surtout aux élèves, par de multiples interventions :

Stages d’initiation à la critique. Interventions de professionnels dans les établissements scolaires. Création d’un jury académique « Mon premier jury ». Projections de films pour tous les âges, de la maternelle au Lycée (des centaines d’élèves ont été concernés chaque année)

3. Les organisateurs bénévoles, sont lassés  par cette accumulation
           
de problèmes.   

Nous déplorons la disparition du Festival, après 20 années, durant lesquelles, des réalisateurs, des comédiens, des producteurs, des techniciens sont venus présenter leur travail au public et aux élèves du bassin grassois ( Rémi Julienne, Laurent Vinas Raymond, Jérémy Banster, Sophie Dulac…) et nous tenons à les remercier ici.

Nous remercions tous ceux ont soutenu notre association dans ses objectifs :

le Rectorat de l’Académie de Nice, Monsieur Bruno Stisi , M. Leleux  ancien maire et sénateur, pour ses aides et sa présence aux différentes éditions, Mme Otombre Proviseur du Lycée Amiral de Grasse, M. Carlotti ( ancien gestionnaire du cinéma), Katty Ferrand, Philippe et  Ludovic    (projectionnistes), La Bastide Saint Antoine, Renault Cannes, les enseignants qui nous ont reçu dans leurs classes, et le public grassois qui a été fidèle au festival.

Merci à tous ceux qui nous ont soutenu et fait connaitre : Nice-Matin Grasse, Kiosque, Agora FM qui nous a  soutenu depuis le début.

Merci à Jacques Chibois, qui durant 18 ans, a reçu le jury professionnel, mis à sa disposition une salle pour délibérer et a offert le déjeuner.

Merci enfin, aux sponsors et à toutes les personnalités qui nous ont apporté leur aide, Madame Chantal Roux, Monsieur Giacomo de Pass…         

Le Président fondateur
et les membres du Bureau de l'Association "Les Toutes Premières Fois"

 Ci dessous, un extrait de l'article de Kiosque d'avril 2018


Commentaires

Festival Toutes Premières Fois

 Bonjour,

Je viens d'apprendre avec effarement, en lisant le communiqué de Grasse à Tous, la suppression du Festival des Toutes Premières Fois ! Encore une manifestation culturelle grassoise qui disparaît... peut-être la dernière ! Ayant visité pas mal de villes de cette importance en France et d'autres comptant bien moins d'habitants, il est clair que Grasse est une exception culturelle... mais à l'envers ! En effet, à part quelques événements touristiques très moyennement intéressants et pas du tout culturels, la ville de Grasse ne propose plus rien qui soit lié à la Culture ! C'est grave et préoccupant. Mais que peut-on faire ? A-t-on un quelconque pouvoir en tant qu'usager de faire quelque chose de concret ? Une pétition peut-elle être lancée qui pourrait être ensuite communiquée au Maire et à la Région ? Je suis prêt à me mobiliser pour cette cause. Grasse est une ville sinistrée sur beaucoup de plans, quel gâchis quand on sait qu'elle recèle tant d'atouts ! Encore faudrait-il suivre une politique qui les développe... 

Vous pouvez me contacter par mail ou par téléphone :
fm.aubrac@gmail.com
06 63 01 19 89

Amicalement.

François Martin

NB : je me souviens de la colère des grassois et des participants (ecoles de danse, danseurs, spectateurs, venus de la France entière,...) lorsque le Concours International de Danse (je ne me souviens plus exactement du titre, Nans qui y a participé plusieurs années de suite pourrait le dire) qui rassemblait énormément de monde et qui était un plus culturel indéniable pour Grasse, a été lui aussi supprimé...