S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DANS LE ROUGE VIF

Au vu de sa situation financière, la CAPG a été placée par l'Etat dans le Réseau d'Alerte financière

Note : 4.8/5 (12 notes)

 


   

Après la ville de Grasse à l'automne 2014, c'est au tour de la Communauté d'Agglomération d'être placée par les services de l'Etat dans le "Réseau d'Alerte financière".
Ni les élus communautaires, ni la population n'en ont été informés.

Dans une lettre au Président de la CAPG, Paul Euzière en demande confirmation. Il s’étonne du silence  de J. Viaud sur une question aussi grave et réclame que cette situation soit examinée lors de la prochaine Commission des finances de l’Agglomération.

Grasse, le 17 novembre 2017

Monsieur le Président,

Vous avez convoqué pour le vendredi 10 novembre une réunion du Bureau de la Communauté d'Agglomération du Pays de Grasse.

M. le Trésorier a participé à cette réunion à laquelle vous n'avez pas assisté.

Le tableau de la situation financière de la CAPG qui a été présenté est particulièrement inquiétant puisque notre Communauté d'Agglomération est, semble-t-il, désormais mise par les services de l'Etat en "Réseau d'alerte des finances locales".

Cela signifie que les indicateurs financiers sont à ce point dégradés que les services de l'Etat alertent la Communauté d'Agglomération, exigent des mesures et, en cas de non redressement, pourraient aller jusqu'à envisager éventuellement une mise sous tutelle de notre intercommunalité.

Ce qui serait dramatique pour nos communes et que notre groupe ne souhaite évidemment pas.

En tant que Président de groupe et membre de la Commission des finances de la CAPG, je regrette ne pas avoir été informé de cette situation.

Nous souhaiterions, par conséquent, que nous soit confirmée -ou infirmée- cette inscription de la Communauté d'Agglomération en Réseau d'alerte des finances locales et que nous soit fourni l'ensemble des éléments financiers la justifiant.

Dans l'affirmative, compte tenu de la gravité de cette décision et du devoir de transparence à l'égard de nos collègues élus et de l'ensemble de nos concitoyens, nous estimons que la Commission des finances de la CAPG devrait être réunie rapidement et l'ensemble des élus du Conseil communautaire informé très précisément. 

Dans l'attente, recevez, Monsieur le Président...

Paul Euzière

 

 

 

 


 

Aprè



 


Situat


Commentaires

Bis repetita ...

Bonjour, 
Ce sujet a déja été traité en 2015 dans Nice-Matin :
http://archives.nicematin.com/grasse/alerte-sur-les-finances-de-la-ville.2126517.html

Mais cela a-t-il servi à queque chose ??
Cordialement

 

 

Re: Bis repetita ...

Non: le sujet n'a pas été traité en 2015.
A ce moment là, il s'agissait de la ville de Grasse et de ses finances.
A ce jour, la situation est loin de s'être améliorée puisque la ville n'est toujours pas sortie du Réseau d'alerte.
Les indicateurs sont donc toujours mauvais.
 
Mais, aujourd'hui, la mise en Réseau d'alerte financière concerne l'Agglomération.
Ce qui signifie une dégradation indiscutable de sa situation.
C'est un fait nouveau et important.