S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 La Poste: le pays grassois s'est massivement exprimé

Note : 3.4/5 (66 notes)

 


Les habitants de Grasse, Mouans-Sartoux et Peymeinade où ont été installés le 3 octobre 11 points de vote se sont massivement exprimés. A 14h samedi (mais on continuait à voter à Mouans-Sartoux), 2922 usagers avaient tenu à dire comment ils voient l'avenir de ce grand service public. Du jamais vu!
 
A la question: "Le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d'accord avec ce projet?", 2870 personnes ont répondu NON, 47 OUI et 5 ont émis un vote blanc.
Les habitants du pays grassois ont ainsi dit qu'ils souhaitent continuer à être les usagers d'un service public qui appartient à tous et non des "clients" d'une société privée qui évoluera en fonction du seul critère du profit.

On sait les menaces qui pèsent sur la Poste à Grasse et dans les communes avoisinantes et ce que la privatisation donne à France Telecom...


A noter qu'à la Place aux Aires et à St Jacques, des touristes italiens, belges, anglais, allemands et suédois sont venus discuter et témoigner des dégâts entraînés par la privatisation des services postaux dans leurs pays respectifs et nous assurer de leur solidarité dans l'action menée en France.
 
Au gouvernement qui est directement interpellé par cette "votation" à travers tout le pays d'organiser un référendum national comme le rend possible la Constitution.
Que les Français puissent s'exprimer et disent quel avenir ils veulent pour ce service public!