S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 Le C.A.L.M.E (Centre d’Action et de Libération des Malades Ethyliques) de Cabris est en danger !

Note : 3/5 (90 notes)

 




Si rien ne change cette structure rare en France (la Haute Autorité de Santé a classé ce mode de prise en charge en « action exemplaire ») devra fermer à la fin de l’année :
30 emplois sont menacés.

Le CALME est une clinique coopérative, (ça aussi c’est rare), où sont soignés des malades alcooliques, venus d'un peu partout, pas seulement des AM, mais de toute la France, pour des cures de quatre semaines. Une efficacité reconnue par tous: 17000 patients traités !

L’Agence régionale de santé (ARS) attribue à cette clinique un peu particulière un prix de journée qui n’est pas adapté à ce type d’établissement, que l’administration assimile à une maison de convalescence, mais qui prend en charge des patients d’une manière globale (traitement qui associe sevrage, traitement thérapeutique et soins résidentiels).

Le C.A.L.M.E. est dans l’impossibilité de financer la mise en conformité aux nouvelles normes imposée par l’ARS, sauf si le prix de journée est réévalué en établissement de soins pilote ou expérimental, au même titre qu’un autre établissement similaire en Eure et Loir.

Une association s’est crée pour la défense du CALME de Cabris. Une pétition est en ligne pour les soutenir.

Liens pour s’informer et signer la pétition:

Association de Soutien au CALME de Cabris

le CALME de Cabris

Facebook de l'ASCalmeCabris

Plusieurs moyens pour les aider : signer la pétition en ligne, faire un don, écrire au Directeur de l'ARS - PACA
... et faire circuler le plus possible !!