S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 LE PARKING DU « PÔLE INTERMODAL » : RENTABLE DANS 200 ANS !

Kiosque janvier 2015

Note : 3.5/5 (48 notes)

 




Inauguration du parking du Pôle Intermodal (6,5 millions d'€): tous contents...
De gauche à droite au 1er rang,: la Sous-Préfète D.C. Mallemanche, E. Ciotti, J.P. Leleux.
2ème rang de g. à d;: G. Pibou, J. Viaud

Avec le temps, la vanité -la « vanitas », c'est-à-dire l’illusion au sens latin- de certains propos apparaît dans toute sa réalité.
Ainsi en va-t-il du Pôle Intermodal de la gare SNCF et de son parking inauguré, le 12 octobre 2012, bras dessus-bras dessous, par MM Leleux, Ciotti, Viaud et Mme Mallemanche, alors Sous-préfète.
Programmé dès 2007 –je l’ai rappelé au dernier conseil municipal- ce parking a été conçu en cohérence avec le projet de funiculaire.

Dans son rapport sur la gestion de l’Agglomération 2008-2012, la Chambre Régionale des Comptes relève notamment l’explosion des coûts de la construction du Pôle Intermodal, « la plus importante des opérations d’équipement conduite par la communauté d’Agglomération». Cette réalisation évaluée au départ à 7,8 millions d’€, a atteint le total (en avril 2013) de 11,17 millions d’€ (+40%).

A la lecture du rapport, on constate que les conditions de passation des marchés (avec des marchés négociés au lieu de nouveaux appels d’offres) et leur exécution ont été plutôt élastiques et pas toujours conformes au Code des marchés publics.
D’où, sans doute, le dérapage des coûts.
Sur toutes ces "anomalies", les responsables de cette  gestion calamiteuse se taisent.

Le Pôle Intermodal comprend aussi un « parking relais » destiné, entre autre, aux utilisateurs du futur-ex funiculaire.
Ce parking a coûté 6,5 millions d’€ pour 220 places.
Soit 11 363 € la place. Et il est vide.  Taux d’occupation: 3% !
Au nom de notre groupe, S. Cassarini a démontré qu’il sera rentable dans 200 ans.
M. Viaud n’a pas répondu aux questions que nous avons posées à ce sujet.

Pour ce parking inutile et vide, comme pour l’évanescent funiculaire, on va devoir payer les emprunts pendant des décennies.

Les citoyens sont en droit de demander des comptes aux responsables d’une telle gabegie.
De l’argent, à Grasse, dans l’Agglomération, il y en avait.
On voit où les élus d’alors l’ont fait passer avec l’assentiment de ceux qui, élus au conseil communautaire, à la Préfecture, dans les services de l’Etat et dans les médias, ont préféré une omerta complice à la défense de l’intérêt public.

Que 2015 apporte à chacune et à chacun : santé, travail et bonheurs partagés!
Pour ce qui nous concerne, nous continuerons à parler vrai et à défendre les Grassois, tous les Grassois.

Paul Euzière
Président du groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »


Commentaires

Tiens, voici la bande à Picsou !!!

 

 

Re:

Dire que les grassois ont voté pour ces gogos !!! Pffff

 

 

Rentable dans 200 ans MINIMUM !!!

Monsieur CASSARINI a oublié de décompter la voiture du gardien !

Monsieur REYNE, Président de SILLAGES, absent de marque lors de l'inauguration, déjeunait tranquillement à 300 mètres !

 

 

Si le parking a coûté 6,5M€ et qu'il y a 220 places, le pris de la place est non pas 11 363€ mais 6 500 000 / 220 = 29 545€