S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 LE RESPONSABLE, LES COMPLICES ET LE LAMPISTE…

Kiosque-Janvier 2018

Note : 4.7/5 (11 notes)

 



Ce n’est pas le titre d’une fable de La Fontaine, mais un triste état des lieux qui nous révolte tous.

1-Le funiculaire fantôme: 

Il aura coûté non pas 14 millions € -ce qui est scandaleux- mais bien plutôt 17 ou 18 millions.

Nous sommes en train de faire des comptes précis, après avoir du nous battre pied à pied durant des années pour obtenir chaque information.

Bon nombre d’élus de l’actuel Conseil d’Exploitation de Sillages étaient déjà membres du Conseil d’Administration du  Syndicat Intercommunal et sont donc coresponsables.

Ils ont été remis en place pour gérer Sillages, alors qu’aucun représentant de l’opposition ne figure dans le Conseil d’exploitation. Sans opposition et entre gens qui ont prouvé leur compétence, on gère mieux…

Près d’une vingtaine de millions donc partis en fumée avec des emprunts qui se termineront en 2041.

Il n’y aurait aucun responsable de cette gabegie scandaleuse !

2-Les juteuses délégations  des Service Public de l’Eau et de l’Assainissement (DSP): 

Depuis plus de 10 ans, les élus Grasse à Tous  ont démontré que ces contrats avec les grands groupes ont été signés au détriment des Grassois.

Au conseil municipal du 12 décembre, nous avons voté deux avenants aux contrats d’Eau et d’Assainissement signés avec la Lyonnaise-Suez.

Nous avons prouvé que si les contrats de DSP avaient été négociés avec le souci de défendre l'intérêt des Grassois, la Ville aurait bénéficié de 4,2 millions dont elle a été privée.

Là non plus, pas de responsable !

Il s’est même trouvé une Sous-Préfète pour nous écrire que ces DSP n’appelaient aucune remarque.

3-Ces (chers) Fonds de concours:

Au Conseil d’Agglomération du 15 décembre, il nous a été demandé de voter des « fonds de concours » pour boucher les trous financiers: 150 000 € portant sur des dossiers remontant à 2008  « mal montés (?)» de communes de l’ex Communauté de Communes des Monts d’Azur.

Là encore, pas de responsables !

Dans  ces quelques dossiers -tous ne sont pas cités ici- qui portent sur des millions, il n’y a ni élu responsable rendant des comptes sur sa gestion de l’argent public, ni contrôle pertinent de la Légalité, ni Justice mais une omerta complice.

Nos meilleurs vœux 2018 avec, en premier lieu, la fin d’un système insupportable où seuls les lampistes trinquent.

Vous pouvez compter sur nous.
Nous ne nous tairons pas !

Paul Euzière, Nora Addad, Ludovic Brossy, Frédérique Cattaert, Magali Conesa, Damien Voarino
Groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »