S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 LEGS RIOU – GOLFE DE LA GRANDE BASTIDE : LA JUSTICE RAPPELLE QUE LA LOI S’APPLIQUE AUSSI A GRASSE

Kiosque-Janvier 2021

Note : 3.3/5 (26 notes)

 


                  

Nous l’avons dit dès que M. Viaud et ses colistiers ont voulu imposer la vente de 46 ha du magnifique patrimoine communal provenant du Legs Riou, tout était non seulement immoral au regard des volontés de la donatrice mais illégal dans les procédures qui ignoraient le Code Civil et la jurisprudence.

En outre, fait qui n’est en rien secondaire, cette vente décidée par M. Viaud était une fois de plus à perte.
Le Service des Domaines avait évalué cette propriété à 8,2 millions €.
M. Viaud et son équipe votaient la vente à 7,5 millions
730 000 € de rabais !

Cela sans mise en concurrence, au bénéfice d’un acheteur unique : une société suisse de golf dont le représentant se trouvait être le trésorier de l’Office du Tourisme de la Ville.

Si les Grassois étaient les grands perdants de ce bradage du patrimoine communal, il y avait aussi d’heureux gagnants…

Le 25 septembre 2018, nous nous sommes donc opposés à ce mauvais coup contre le bien public.


Nous avons dénoncé les conditions scandaleuses de cette vente et voté contre la délibération l’autorisant.

Puis, nous avons multiplié les interventions en indiquant que M. Viaud était dans l’illégalité : recours gracieux au Maire, saisines par deux fois du préfet des AM (aux abonnés absents) et requête de Paul Euzière et P.E. de Fontmichel devant le Tribunal Administratif.
 
Le 8 décembre, la Justice a tranché.
Elle nous a donné raison : M. Viaud était bien dans l’illégalité.

Depuis le jugement du Tribunal Administratif de Nice, M. Viaud et la municipalité se taisent.

A aucun moment, ils n'ont pris le temps d'informer le conseil municipal de cette décision de justice ni ne nous ont proposé la moindre rencontre pour envisager les suites qui en découlent.

  Voilà la réalité du "dialogue" municipal à Grasse !

Nous continuerons donc avec encore plus de détermination à défendre les Grassois et le patrimoine commun.

Paul Euzière, Magali Conesa, Philippe-Emmanuel de Fontmichel, Nora Addad
Groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »