S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 Municipales 2014: Paul Euzière "Si nous voulons gagner à Grasse, sortons des sentiers battus!"

Note : 4.4/5 (17 notes)

 



Photo: Nice Matin

Dans une déclaration, Paul Euzière, Président du groupe des élus "Grasse à Tous" et de l'association du même nom, explique les raisons pour lesquelles il conduira "une liste d'initiative citoyenne" visant à "un rassemblement dépassant les clivages politiques nationaux".

"La grande majorité des Grassois veut une autre équipe pour gérer autrement, avec d’autres objectifs qui répondent aux besoins réels de notre ville et des Grassois.

J’appelle à la  création d’une liste d’initiative citoyenne avec des femmes et des hommes qui, faisant le même constat négatif de la gestion de M. Leleux, partagent  la même volonté – par delà leur différence – de mettre en oeuvre, ensemble, une gestion solidaire, démocratique et transparente, pour les Grassois et avec les Grassois.


CE QUI DOIT PRIMER,C'EST L'INTERET GENERAL, LE RESPECT DES LOIS DE LA REPUBLIQUE

Dans la situation où est Grasse aujourd’hui, ce qui doit primer, c’est l’intérêt général et le bien public, le respect des lois de la République.

Avec le système mis en place par M. Leleux et ses proches depuis 18 ans, c’est l’arbitraire le plus complet -les employés et cadres municipaux en savent quelque chose- et la loi des copains et des « arrangements » qui se font -toujours- sur le dos du bien public -voir l’affaire Symrise-Aroma Grasse.

Il ne s’agit donc pas de demander à qui que ce soit d’abandonner ses opinions ou ses engagements, encore moins de se renier. Ceci étant, pour gérer une ville, la question des origines philosophiques, religieuses ou même des choix nationaux ne peut être le critère de constitution d’une liste municipale.
C’est pourquoi je ne sollicite aucune investiture de parti ou de coalition de partis.

Ce qui doit primer, ce n’est pas "l’étiquette", mais l’engagement de terrain au service des Grassois.
Il y a, à Grasse, beaucoup de gens compétents qui agissent dans les associations, les syndicats, etc. pour l’intérêt général.
C’est à partir d’eux que peut se construire une liste d’un type nouveau, ouverte, une liste "citoyenne" qui peut gagner puis gérer autrement.


METTRE FIN A L'ARROGANCE D'UNE CAMARILLA, METTRE EN PLACE UNE GESTION PARTICIPATIVE

Car il ne s’agit pas seulement d’en finir avec la gestion désastreuse et arrogante d’une camarilla, il s’agit aussi de mettre en place une gestion totalement nouvelle, participative  et transparente, avec des élus à l’écoute des Grassois qui doivent être associés aux décisions dans tous les grands choix.

Grassois, né à Grasse, y ayant toujours travaillé, élu depuis 36 ans au conseil municipal de Grasse, j’ai suivi au quotidien l’évolution de notre ville et je connais les grands dossiers municipaux et les enjeux de l’intercommunalité.
Trop souvent, ils ont été gérés en « oubliant » les Grassois, voire contre leurs intérêts.
Il faut en finir avec ce type de gestion monarchique.
L’écoute, la transparence et le respect des lois et règlement de la République doivent être à la base de l’action municipale.


UN MAIRE A 100 %

C’est l’engagement que je prends avec celui d’être un maire à 100% qui se consacrera seulement à cette unique fonction.
C’est pourquoi au cœur de ma démarche, je place l’intervention des citoyens dans le respect des opinions de chacun.

Si nous voulons gagner à Grasse, sortons des sentiers battus.
Innovons et gagnons ensemble!"

Grasse, le 17 octobre 2013



Commentaires

bravo, Paul évidemment   la dernière fois tu étais avec les autres    parmi  eux   ;  cette fois ci  tu te démarques  et nous sommes autour de toi   bravo pour cette maturité de chef   je te suis  mais si tu es de gauche ce n'est pas grave  !!! lol    tout le monde t'estime.......à ta juste valeur  ... j'espère que je n'en dis pas trop vu mon franc parler mais je suis bien contente !!!!!  Coletou

 

 

"si tu es de gauche c'est pas grave". hum, hum... ça dépend de quelle gauche on parle ! et  parfois  oui c'est grave !
Pour autant un rassemblement "tutti frutti" est-ce que c'est mieux ??? Espérons !

 

 

Que les choses soient claires: il n'est nulle part dans cette déclaration question de reniement, d'abandon ou d'édulcoration de quoi que ce soit.
Au contraire: le principe de Grasse à Tous -depuis 2007- est que chacun garde ses convictions.

Par contre quelle est la question centrale des municipales de 2014 à Grasse

- Continuer (dans notre cas grassois, à enfoncer la ville et son avenir)

- Ou mettre sur pied une liste qui rassemble toutes les forces et compétences capables de redonner espoir et âme à une ville qui est en train de devenir une cité dortoir endettée et d'échapper à ses habitants ?

Il n'y a là aucune incohérence, aucune liste "tutti frutti"; mais une volonté affirmée de rassemblement qui est, partout,  la priorité des priorités dans toutes les situations d'urgence.

Sachons dépasser nos clivages nationaux, partisans, religieux ou non,philosophiques, associatifs et rassemblons-nous autour d'un programme d'intérêt général et d'une démarche de participation citoyenne pour redonner de l'espoir à Grasse et aux Grassois.
Voilà notre démarche.

                                                                                                                           Paul Euzière.

 

 

Re:

Je sais pas si c'est ça, en tout cas Leleux s'est courageusement retiré de la partie, préférant que ce soit son poulain qui monte au feu !!