S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 Peymeinade: Francoise Brousteau dit non à l'incinérateur

Note : 3.4/5 (28 notes)

 



Dans leur communiqué de presse du 23 décembre, Françoise Brousteau, maire de Peymeinade et Marc Bazalgette, adjoint aux Travaux et à l’Environnement, expliquent pourquoi ils ont voté contre le projet du Sivades.
 

« Les représentants de Peymeinade au SIVADES ont voté contre le projet de réalisation conjointe d’un CVO et d’un CVE : ils demandent la dissociation des deux équipements. Ils sont favorables à la réalisation immédiate d’un CVO, qui doit s’accompagner d’une politique volontariste de réduction des déchets, conformément aux préconisations du Grenelle de l’environnement et du PEDMA. La diminution attendue des quantités de déchets restant à traiter rendra vraisemblablement inutile un investissement aussi coûteux que l’installation d’un CVE. Il ne leur parait pas de bonne gestion d’engager l’argent du  contribuable dans des conditions aussi incertaines.

Par ailleurs, le scénario prévoit l’enfouissement de 39 000 T/an de déchets ultimes. Aucune réponse n’a été apportée aux élus de Peymeinade qui demandaient des précisions sur le lieu envisagé. Le mystère reste complet.

Notre devoir est de prendre nos décisions après en avoir mesuré toutes les conséquences. En l’occurrence, ce n’est pas le cas ».


Commentaires

hors sujet : en réponse à mme b béteuil : je fréquentais la bibliothèque de st antoine..... à l'époque...  je pense que les élus ne peuvent tout faire, le dynamisme d'un quartier passe par les habitants ; st antoine n'est qu'un quartier dortoir et "spéculatif"; la majorité de la population a immigré, travaille ailleurs, veut des routes voire pénétrante et émigre....Les gens sont souvent des étrangers fortunés et ne se fréquentent pas.Ce n'est pas eux qui relèvent le niveau culturel d'un quartier. il n'y a plus d'âme. ALORS? que représente une bibliothèque ,