S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 PONT EIFFEL A GRASSE : OU EN EST-ON DE LA SÉCURITÉ ?

La catastrophe de Gênes nous interpelle tous. Paul Euzière écrit à Jérôme Viaud

Note : 4.9/5 (8 notes)

 


 

 

En janvier 2017, le Président du groupe des élus "Grasse à Tous-Ensemble et Autrement" questionné par les représentants syndicaux de transports Musso sur des questions de sécurité, de transport et de contrôle du Pont Eiffel (Pont de la Gare du Sud) intervenait auprès de maire de Grasse pour lui demander si toutes les réglementations et règles de sécurité étaient bien respectées.
 
La catastrophe du viaduc de l'autoroute de Gênes, le Rapport remis au gouvernement en juillet et un audit de l'Etat en 2016 -qui relève pour la Région Méditerranée seulement 47% des ponts en "bon état" ou en "défauts mineurs" ont conduit Paul Euzière à revenir sur l'état du Pont Eiffel à Grasse et les contrôles effectués.
 
Dans un courrier du 22 août à J. Viaud, P. Euzière demande les précisions et pièces relatives à ce pont par lequel transitent chaque jour des milliers de Grassois .
 

Objet Sécurité du Pont Eiffel


Monsieur le Maire, 


Le 27 janvier 2017, nous vous adressions un courrier (références PE/PM/08/17) qui faisait suite à des inquiétudes et des questions des représentants syndicaux CGT de l'entreprise Musso sur la sécurité du Pont Eiffel, les tonnages autorisés et les contrôles.

 A ces questions, il a été répondu par un courrier du 21 février 2017, deux réunions, un arrêté municipal et des engagements de votre part. Dans votre réponse, vous m'indiquez notamment que l'on n'a pas "retrouvé le dossier technique de la mise en œuvre de ce pont" et que vous avez "mandaté un bureau d'études et de contrôle afin que nous ayons des certitudes sur la solidité de cet ouvrage".

La catastrophe de Gênes avec l'effondrement du pont Morandi a soulevé une large émotion parmi les Grassois et bien au delà. 

Cette inquiétude est d'autant plus compréhensible quand on prend connaissance du rapport remis en juillet au gouvernement sur l'état des ponts en France.

La catastrophe de Gênes, comme le rapport au Gouvernement, montrent la pertinence des questions que nous avions posées en janvier 2017 au sujet de la sécurité du Pont Eiffel.

En effet, « Sur les 12 000 ponts que compte le réseau, un tiers nécessite des réparations », annonce le rapport.

Si le plus souvent, « il s’agit de petites réparations afin de prévenir l’apparition de dégradations structurelles ». 

Dans « 7 % des cas, les dommages sont plus sérieux, présentant à terme un risque d’effondrement et donc la forte probabilité de fermer préventivement ces ponts à la circulation des poids lourds ou de tous les véhicules ».

Sur 12 000 ponts, 840 pourraient donc être coupés au trafic routier.

Qu'en est-il des contrôles que vous nous annonciez avoir demandés suite à nos interventions?


Nous vous saurons gré de bien vouloir nous transmettre le rapport du bureau d'études que vous nous annonciez avoir missionné au sujet de la sécurité du pont Eiffel

Par ailleurs, si l'on ne retrouve pas trace des études de réfection du pont dans les services municipaux grassois, il y a obligatoirement des doubles aux Archives départementales, au Conseil Départemental (dont dépend la voie) et à la Préfecture (Contrôle de légalité).

Là encore, nous vous demandons d'user de votre autorité de Maire et  de Vice-Président du Conseil Départemental pour que nous puissions  accéder  toutes les informations portant sur la sécurité publique des voies et ouvrages d'art sur le territoire communal.

Nous vous redemandons donc communication des études et du Permis de Construire afférents à la réfection du Pont Eiffel.

Dans l'attente, recevez, Monsieur le Maire,...

Commentaires

La voirie grassoise

 

La voierie grassoise est souvent inadaptée (et donc dangereuse), et dans un état déplorable dans son ensemble : nids de poules en augmentation constante ; des  trottoirs chaotiques et discontinus quand ils existent ; des passages piétons sans bateau ni ressaut…l'un d'eux se termine même au pied d'un mur qui borde directement la voie ! ; voies trop étroites alors qu’elles pourraient être élargies ; haies qui surplombent la chaussée, etc…etc...

Relativement au pont Eiffel : une juste inquiétude, un rappel pertinent et des questions d’intérêt public de premier rang ; bref un excellent courrier qui exige des réponses.

 

 

chemin des bastides

 nous sommes toujours dans l'attente de la rénovation du chemin des bastides sur au moins 400 métres environ .Une emprise au sol de 2 métres a été planifiée il y a environ 15 ans.les enfants sortant de l'école st antoine emprunte ce chemin pour rentrer chez eux à pied !!!!.Il n'y a pas de trottoir et pas de visibilité.C'est un chemin très fréquenté sur une voie d'un métre cinquante de large à double sens comment faire!!!!!
attendons un accident grave pour prendre une décision. Bien sur pas d'arret bus et encore moins de bus passant par ce chemin eventuellemnt pour ramener les enfants chez eux.A garder en mémoire.....

 

 

Re: chemin des bastides

 Bonjour, 
Vous avez a disposition la ligne scolaire 20S (autocarsMusso)de l'école Saint Antoine jusqu'au stade de Perdigon en passant par le chemin des bastides.
Jean Michel Graff

 

 

Re: chemin des bastides

 ok mais la sécurité représente le thème principal .
je me répéte: pas de trottoir pas de visibilité et pas de miroir à l'intersection avec le chemin des castors.
Enfin pas de panneau de signalisation pour rappeler  la priorité à droite qui n'est  pratiquement jamais respecté.
sugestion un radar pour renflouer les caisses et aménager le chemin........
Merci de pouvoir nous exprimer .