S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 PROLONGEMENT DE LA PENETRANTE CANNES-GRASSE ATTENTION ! LA PROCEDURE D'EXPROPRIATION EST LANCEE 

Communiqué des associations de défense et pétition en ligne

Note : 3.4/5 (16 notes)

 


 
 
Communiqué et pétition en ligne des associations de Défense de St Antoine et St Jacques et des riverains de Château-Folie à Grasse.

"Les propriétaires d’un bien situé sur le tracé du projet de prolongement de la pénétrante Cannes-Grasse [du rond-point de l'Alambic-RD9 au stade Jean Girard-RD 2562],viennent de recevoir la notification d’un « mémoire dans le cadre d’une procédure d’expropriation », avec des offres d’indemnité totalement dérisoires.

Qu’il s’agisse d’un simple acte administratif ou du premier acte annonçant le début des travaux, notre Association et les soussignés affirment leur solidarité avec les personnes lésées (qui  vont sans doute déposer des recours devant le Tribunal Administratif).

En effet :

1.     Nous dénonçons depuis des années le caractère inutile et onéreux (au moins 90 millions d’euros) de ce projet qui détruirait sans résultat nos deux quartiers, et entraînerait des conséquences gravement nuisibles pour toute notre ville (bruit, pollutions diverses…) ; 

2.     Tous ceux qui habitent dans la zone du tracé, expropriés ou non, subiraient dans tous les cas les nuisances, comme nous l’avons très souvent signalé, et, s’ils sont propriétaires, verraient diminuer la valeur de leur bien (décote probable de 30% sur le prix du marché).

Nous demandons au Département et à la ville de Grasse de renoncer à ce projet destructeur, et d’étudier la possibilité d’une voie de contournement ouest  de Grasse, seule solution aux problèmes de la circulation".

Pour signer la pétition en ligne, cliquer ci dessous:

https://www.change.org/p/association-de-defense-quartiers-st-jacques-st-antoine-expropriation-dans-les-quartiers-de-st-jacques-st-antoine-grasse-


                                                             


Commentaires

faire un tracé cohérent...

Le prolongement de la pénétrante si elle devait être faite devrait passer sous l'hopital, ressortir au cimetière des roumiguières, passer par le chateau d'Iter (construit illégalement), couper le Riou, longer l'avenue de Peygros, passer entre grangeneuve et l'avenue de peygros et ratrapper la D 2562 au rond poind de la scierie ou se prolonger jusque dans le Var....
C'est un tracé qui évite une grande partie des agglomérations et permet par des sorties adéquates de distribuer les quartiers des bois murés/Roumiguières, Couloubrier/st Jacques, décheterie/Peymeinade, Candéou/Bérenguiers, Le Tignet.
Faire échouer une voie rapide en ville comme proposer actuellement et vouloir forcer le passage à travers la zone urbaine est un non sens. La voie rapide doit longer les agglomérations et les distribuer par des sortie successives comme c'est fait partout ailleurs par des gens "normaux" !

Cordialement

Dom.

 

 

Re: faire un tracé cohérent...

Passer sous l.hopital, !!!! elle est déjà à saint Jacques
Vivement les travaux
Raz le bol des bouchons
Penser à ceux qui vont travailler tous les jours et qui font vivre la France

 

 

Re: faire un tracé cohérent...

Nous pensons à tous: d'abord aux milliers d'habitants des secteurs concernés et à leur cadre de vie qui serait détérioré irrémédiablement par ce projet, ensuite aux 50 000 Grassois qui devront payer des millions € pour voir saccager leur ville par une voie express (que l'on ne construit plus aujourd'hui nulle part en pleine agglomération en Europe).
 
Nous pensons aussi aux milliers d'automobilistes qui ne connaîtront aucune amélioration dans leurs trajets quotidiens, parce que le problème ne se situe pas entre la RD 9 et la RD 2562, mais entre Peymeinade (et même Le Tignet) et Grasse où à peu près aucun aménagement n'est prévu.
Cela, tous ceux qui connaissent le problème le savent.
 
Nous pensons enfin au contribuable des AM qui va voir partir 90 (ou 100) millions € en fumée pour simplement déplacer les embouteilllages à l'intérieur de Grasse, entre les Quatre Chemins et St Jacques.
 
Il y a d'autres solutions, bien moins onéreuses, plus respectueuses du cadre de vie de chacun et de l'argent public que ce projet !

 

 

prolongement de nos certitudes surtout

90 millions au départ combien à l'arrivée ? voyez les dérives financières des chantiers grassois passés...
Alors que tout pousse au changement de modèle de développement, aux solutions innovantes, à la dématérialisation et à la relocalisation des activités, à la modulation des horaires, etc... ce projet fait le choix du business as usual, du "on ne change rien" et de la concentration des capitaux : le secteur du BTP a de belles décennies devant lui, celui des transports et de l'énergie aussi, les cités-dortoirs n'ont qu'à prévoir plus de logements et de parkings pour des salariés qui passent déjà entre 8 et 10h par semaine (!!) dans leurs véhicules et les administrations à mettre en place des observatoires de la pollution atmosphérique, de la biodiversité, etc etc. Le joyau de la Siagne ne résistera pas longtemps à la poussée de cette artère, mais on n'aura sans doute plus ni le temps ni même l'intérêt de s'y ressourcer.