S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 REGION PACA: LES RADIOS ASSOCIATIVES MENACEES

Le Conseil Régional rompt les conventions en cours et supprime les subventions 2018

Note : 4.9/5 (13 notes)

 



( pour lire l'article, cliquer sur l'image)
 

Chacun connaît tout ce que représente, partout en France, d'essentiel pour l'information de proximité et le lien social,  les radios associatives depuis 1982.

A Grasse et dans les Alpes-Maritimes, cette information de proximité et ce lien ont un nom: radio Agora-Côte d'Azur et les visages d'une équipe chaleureuse et ouverte comptant des dizaines de bénévoles et d'auditeurs fidèles qui ont permis depuis plus de trente ans d'enraciner et d'affimer un canal d'expression local aussi libre qu'indispensable.

Dans le pays grassois comme dans tout le département, Radio Agora-Côte d'Azur donne la parole à tous, acteurs de la vie publique, politiques de tous bords, syndicalistes, militants associatifs, créateurs, écrivains, musiciens. Une parole toujours libre.


C'est donc avec stupéfaction que l'on apprend la décision du successeur de C. Estrosi à la Présidence de la Régio -R. Muselier- de rompre unilatéralement la convention de financement qui liait la Région à la Fédération Régionale des Radios Associatives du Sud-Est (FRASE) et de supprimer pour "cause d'économies" les subventions qui contribuaient grandement à faire vivre à tout le réseau des quarante radios associatives en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Dans un communiqué, la Fédération des Radios Associatives du Sud-Est souligne que "cette décision brutale et incompréhensible de la Région met en péril le fragile équilibre économique de ces multiples associations locales, présentes, pour beaucoup, sur le terrain depuis plus de 30 ans.

Des emplois aidés ne pourront pas être renouvelés, des jeunes en formation ne pourront pas être recrutés pour remplacer les salariés partant à la retraite, cette décision est aussi une mauvaise décision pour l'emploi régional.

La mutation du paysage audiovisuel : parlons-en !

Pour justifier sa décision, la Région évoque "une mutation du paysage audiovisuel régional"... Quelle mutation ? En quoi concerne-t-elle les radios associatives ? Les représentants des radios font preuve de résilience... parlons-en !"


Pour tous renseignements:

  

Contacts presse :

Gilbert ANDRUCCIOLI – Tél : 04 93 36 90 89
Courriel : federation-frase@orange.fr
Yann ARTIGUELONGUE – Tél : 06 79 65 76 92
Courriel : radio.verdon@orange.fr

Fédération des Radios Associatives du Sud-Est
Tél. : 04 93 36 90 89 - Fax : 04 93 36 01 32 –
Mel : federation-frase@orange.fr
17, rue Tracastel - 06130 Grasse

 

 

 

 


Commentaires

Agora

Arrêter les subventions pour les radios locales, c'est faire fi des habitants de la région PACA et pour Agora de Grasse....
.Pour Mr Muselier c'est donner priorité à l'audio-visuel? mais qu'est-ce qu'on en a à faire de voir sa tête à la télé!
Ce qui nous importe c'est d'entendre ce qui se passe dans notre ville, notre région...Y en assez de ces gens qui arrivent à des responsabilités
et se doivent de changer quelque chose pour que l'on parle d'eux

 

 

Re: Agora

Les radios locales associatives ont ma sympathie, par principe.
Elles diffusent des infos locales et donnent la parole aux assoces.
Mais en pratique, je ne les écoute jamais.
Qui connait leur audience ?