S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 RETRAITS DE DELEGATIONS A J.P. CAMERANO ET B. VIDAL

Déclaration du groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement.

Note : 4.2/5 (10 notes)

 


 Samedi 29 septembre, après avoir reçu pendant deux heures l'adjointe Brigitte Vidal et avoir tenté de la faire condamner le positionnement de Jean-Paul Camérano sur la vente du legs Riou, J. Viaud, maire de Grasse, a publié un communiqué où il annonce le retrait brutal des délégations de l'adjointe des Marronniers, à l'Etat-Civil et aux Affaires Générales.

Les élus du groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement ont publié le communiqué suivant:

"Après avoir annoncé en séance publique du conseil municipal, mardi 25 septembre, qu'il retirait ses délégations à M. J.P. Camérano, adjoint de Plascassier, le maire de Grasse, M. Viaud annonce dans un communiqué virulent publié ce samedi sur les réseaux sociaux, qu'il retire ses délégations à Mme B. Vidal , adjointe des Marronniers.

Le "crime" de M. Camérano et de Mme Vidal est, pour le premier, de s'être prononcé contre la vente du legs Riou et, pour la seconde, d'avoir invoqué une "question de morale" qui justifiait son abstention.

En quatre ans et demi, faire entendre un désaccord sur une délibération devrait être considéré comme un évènement banal, normal même dans le cadre du débat démocratique d'un conseil municipal.
 
Les questions que M. Camérano et Mme Vidal se posent sur la vente de ce legs Riou aux plans juridique, financier et éthique sont celles qu'a soulevées le groupe Grasse à tous-Ensemble et Autrement dans ses interventions lors de ce conseil.
 
Nous avons expliqué pourquoi nous sommes contre le bradage de ce bien qui appartient au patrimoine commun de tous les Grassois.
 
Nous sommes contre une vente au rabais sans mise en concurrence.
 
Nous sommes contre la trahison morale de la volonté testamentaire de Mme Riou à laquelle la Ville est liée par son acceptation du legs.
 
Nous sommes contre la destination du produit de la vente éventuelle prévue par M. Viaud: le désendettement de la Ville. Elle est illégale.
 
C'est pourquoi le groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement engagera toutes les procédures judiciaires à tous les niveaux pour empêcher cette vente scandaleuse.

Grasse, le 29 septembre 2018,

Paul Euzière
Président du groupe des élus Grasse à Tous-Ensemble et Autrement.

Commentaires

 Bravo pour tout ce travail qui est fait.

 

 

Que de naïveté ! Vous croyez vraiment que les deux "frondeurs" ont agi par grandeur d'âme et sens de l'intérêt général ? Dans un an et demi ce sont les municipales, on verra bien si nos deux héros ne vont pas se fourvoyer dans une liste dissidente, auquel cas ce coup d'éclat n'est ni plus ni moins qu'un coup  de stratégie électorale classique et somme toute très basique. A mon avis, ils vont être suivis par d'autres qui vont tout à coup se découvrir très  vertueux...

 

 

Ouhai....