S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 SOIREE "HISTOIRE ET MEMOIRE DE LA GUERRE D’ALGERIE" AU THEÂTRE DE GRASSE, LUNDI 9 MAI

PIECE DE THEÂTRE, RENCONTRE AVEC DES HISTORIENS FRANCAIS ET ALGERIENS, EXPOSITION

Note : 5/5 (2 notes)

 


Dans le cadre du cycle  « HISTOIRE ET MEMOIRE DE LA GUERRE D’ALGERIE (1962-2022) », le Lycée Amiral de Grasse en partenariat avec le FTM, les Amis du Lycée Amiral de Grasse, l'ONAC-VG et le Théâtre de Grasse présentent  une soirée lundi 9 mai, 20h, avec une pièce de théâtre, un débat avec des historiens et une exposition au Théâtre de Grasse (2 avenue Maximin Isnard)

le spectacle :
LA QUESTION

de Henri Alleg, interprété par Laurent Gernigon

Témoignage glaçant, La Question est un des livres français les plus politiques de l’après-guerre, écrit en prison par Henri Alleg, militant communiste et journaliste entré en clandestinité dès le début de la guerre d’Algérie. Il fut publié en 1958 et aussitôt censuré par le gouvernement français. L’ancien directeur du journal « Alger républicain » y relatait les tortures multiples que lui avaient infligées des officiers de l’armée française. Aussitôt réédité en Suisse, le texte confirmait que la torture de civils faisait partie de l’arsenal répressif déployé contre l’indépendance algérienne. Il contribua puissamment à la montée du mouvement d’opinion qui réclamait la fin du conflit sanglant.

Le comédien Laurent Gernigon, né bien longtemps après la paix revenue, porte ce texte à la scène. Comment mieux confirmer que celui-ci reste actuel et parle à ceux d’aujourd’hui comme à ceux d’hier ?
Sa pièce n’a pas pour seule ambition de rappeler un passé dont la révélation bouleversera longtemps encore les esprits. Elle évoque aussi les temps présents, aussi cruels que furent ceux d’hier et exalte sans grands mots, le nécessaire combat de tous pour un avenir enfin fraternel et humain.

Entrée: 8€

la rencontre :
La soirée se prolongera au Théâtre avec un débat en présence des historiens Sylvie Thénault, Amar Mohand-Amer et Paul Max Morin.

  • Sylvie Thénault est une historienne française, agrégée d'histoire et directrice de recherche au CNRS, au Centre d'histoire sociale du XXe siècle, spécialiste de la colonisation en Algérie et de la guerre d’indépendance algérienne. Elle a publié en 2022, au Seuil, « Les ratonnades d’Alger, 1956. Une histoire de
    racisme colonial ».

  • Amar Mohand-Amer est docteur en histoire (Paris 7), directeur de la Division Socio-anthropologie de l’histoire et de la mémoire au Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) d’Oran. Il travaille sur les processus de transition (1962), les trajectoires individuelles et de groupes, la violence en temps de guerre (colonisation), ainsi que sur les questions mémorielles. Il est actuellement, résident à l’Institut d’études avancées de Nantes.

  • Paul Max Morin est chercheur au Cevipof et enseignant à Sciences Po. Il vient de soutenir et de publier sa thèse sur la mémoire de la guerre d’Algérie, telle que la porte la jeunesse française d’aujourd’hui : « Les jeunes et la guerre d’Algérie », PUF, 2022.

l'exposition :
A découvrir également, une exposition réalisée par quatre classes de terminales générales terminales du Lycée Amiral de Grasse, à partir de recherches, y compris dans les mémoires familiales, et de rencontres avec des témoins.
Cette exposition présente six groupes porteurs de mémoires de la guerre d'Algérie: les rapatriés d'Algérie, les harkis, les appelés et les militaires, les Algériens d'Algérie, les Algériens de France, les insoumis et les soutiens français des nationalistes algériens.
Pour chaque groupe, les élèves ont réalisé des portraits et établi des témoignages.
Deux panneaux présenteront le travail des historiens et des historiennes sur cette mémoire de la guerre d'Algérie.

Pour réserver en ligne : https://theatredegrasse.notre-billetterie.com/billets?seance=2538

Contact : billetterie@theatredegrasse.com

Téléphone : 04 93 40 53 00