S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 ZAC MARTELLY: LE DISCOURS ET LA REALITE

Bastien Botazzi: des précisions sur les causes du retard

Note : 3.3/5 (17 notes)

 



 

L'ancien "projet phare" de la mandature 2014-2020 de J. Viaud  -la ZAC Martelly- fait du sur-place depuis 2014.

L'actuel maire de Grasse impute, faussement et en toute connaissance de cause, le retard aux actions entamées devant la Justice administrative par Gilbert Rolando (contre le permis de démolir du parking), puis par Bastien Botazzi (contre le Permis de Construire de Bouygues).

M. Viaud fait semblant d'ignorer que la saisine du Tribunal Administratif ou de la Cour Administrative d'Appel ne sont pas suspensifs.

Ni Gilbert Rolando, ni Bastien Botazzi -qui figuraient tous deux sur la liste "Grasse à tous-Ensemble et Autrement" aux élections municipales de mars 2020 et qui ont présenté un beau projet d'aménagement alternatif du quartier- ne sont responsables en quoi que ce soit de l'incroyable retard de ce projet de ZAC dont nous continuons à dire qu'il est à hauts risques géologiques et financiers pour les Grassois et qu'il constitue une défiguration totale de notre vieille ville médiévale.

Au conseil municipal du 29 juin, J. Viaud est longuement intervenu de façon menaçante contre Bastien Botazzi à qui il impute des retards qui ne sont dus qu'à sa seule gestion.

Il lui a dénié, en fait, le droit de tout citoyen, de saisir la Justice, dès lors qu'il considère que des illégalités sont commises !

Ci dessous, l'article de "Nice-Matin" reprenant la réponse de Bastien Botazzi à J. Viaud.
Un rappel des faits qui rappelle quelques dates et faits éclairants.

En lien, ci dessous:

javascript:void(0);/*1626697485980*/