S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 ZAC MARTELLY, LE « PROJET PHARE » QUI FAIT DU SUR PLACE

Kiosque-Juin 2021

Note : 5/5 (4 notes)

 



Lorsqu’en 2011, M. Leleux a décidé de lancer un projet de rénovation de « l’entrée Est » de Grasse sous la forme d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) à Martelly, nous avons exprimé de fortes réserves.

Nous étions pour réaménager le secteur, mais contre la création d’une ZAC procédure lourde qui prendrait au moins 10 ans pour être réalisée.

Nous étions optimistes.
Dix ans plus tard, le promoteur -Bouygues- n’a pas donné le premier coup de pioche.

De 2014 à 2020, il ne s’est rien passé si ce n’est une transformation du projet de M. Leleux en opération de bétonnage où l’on est passé de 80 logements au départ à 150 aujourd'hui, en fonction des tractations avec le promoteur-bétonneur.

M. Viaud a passé avec Bouygues une convention où tous les risques sont pour les Grassois.

En mai 2019, nous avons alerté : plus de 13,5 millions ont déjà engagés (11,5 millions Ville + 2 millions Agglomération).

Ce n’est pas tout. Par l’intermédiaire de son outil -la Société Publique Locale (SPL) Pays de Grasse Développement- la Ville a multiplié les emprunts pour, par exemple acquérir à un coût faramineux le garage Rolland (4,3 millions !)

Au total : 5 emprunts dont la municipalité a fait reporter les échéances et qu’il va falloir rembourser à partir de juillet 2021.

Lors des élections municipales, nous avons proposé un projet alternatif : « Martelly 2 », bien moins coûteux, finançable et immédiatement réalisable par phase, utilisant en le remodelant le bâti existant et donc sans risques géologiques et évitant de paralyser la vie sociale et économique pendant des années (voir grasseatous.viabloga.com/news/martelly-II-nous-rehabilitons-le-quartier-sans-paralyser-la-vie )

Nos propositions sont réalistes.
Elles restent plus que jamais d’actualité.

Paul Euzière, Magali Conesa, Philippe-Emmanuel de Fontmichel, Nora Addad
Groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »