S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 ANTENNES-RELAIS A CHATEAU FOLIE: UNE "ETUDE" D'IMPACT SERIEUSE ?

Le rapport de l'Agence Nationale des Fréquences sur les champs électromagnétiques pose des questions

Note : 3.6/5 (22 notes)

 


Le 1er décembre, alerté par les habitants des HLM Château-Folie sur l'autorisation donnée par la municipalité d'installer de nouvelles antennes-relais de téléphonie mobile sur les toits des bâtiments, Paul Euzière s'était adressé à J. Viaud en lui demandant de faire suspendre immédiatement des travaux pour lesquels les locataires n'avaient pas été consultés par le bailleur ("Côte d'Azur Habitat") et, en application du principe de précaution, de faire procéder à des études d'impact des champs électromagnétiques sur le voisinage.

Depuis, au grand dam des locataires, le nombre d'antennes à installer a grimpé à 13 et une "étude" a été faite par l’Agence Nationale des Fréquences dans la co-propriété de la Résidence Château-Folie, sans que les habitants n'aient été ni avertis ni sollicités.
Curieuse méthode... et curieux résultats...
Cette étude comporte de nombreuses anomalies y compris les photos produites.
 
D'où un nouveau courrier de Paul Euzière à Jérôme Viaud, le 8 avril.

Monsieur le Maire,

Le 1er décembre 2020, nous vous adressions un courrier pour vous faire part de l’émotion et l’inquiétude des habitants du quartier Château-Folie à la découverte d’un permis d’installation de nouvelles antennes-relais téléphoniques sur le toit d’un des immeubles des HLM Château-Folie accordé par la Ville de Grasse.

Avec ce permis, le nombre des antennes serait porté à 10.

En fait, plusieurs tentatives ont eu lieu depuis, et, en fait, ce seraient maintenant 13 antennes relais qui seraient installées. 

A aucun moment, le bailleur Côte d’Azur-Habitat n’a daigné informer, et encore moins solliciter l’avis ni des locataires, ni des copropriétés voisines, pourtant tous directement concernés.

Vous avez écrit une lettre à la Présidente de Côte d’Azur-Habitat, nous ignorons quelle a été sa réponse, si elle vous a répondu.

Une « Etude électromagnétique » a été effectuée par l’Agence Nationale des Fréquences que vous nous avez communiquée par courrier daté du 25 mars 2021 (réf : JV/HM 2021-236).

Cette « Etude » a été réalisée dans des conditions étranges.

D’une part, j’avais fait part de mon accord et de celui des copropriétaires de mon immeuble pour recevoir les personnes effectuant ce travail, afin que les mesures soient effectuées là où elles devaient l’être.

Ce n’a pas été du tout le cas.
La personne en charge de cette « étude » bien particulière n’a été reçue et n’a demandée à être reçue par aucun propriétaire ou locataire des copropriétés de la Résidence Château-Folie, de « l’Armor » ou du « Clair Logis », pourtant tous directement concernés.

Ce qui est vraiment très étrange au plan de la méthodologie et du sérieux de ce rapport.

Par ailleurs, nous ne pouvons pas dire que ces mesures reflètent bien l’impact sur notre environnement.  

En effet, la photo qui est produite a été prise au 45 avenue Frédéric Mistral dans la Résidence « Château Folie » point A dans le rapport EXEM (page 9-14 et 15).

La prise de vue montre le toit du pignon nord d’un des immeubles « HLM Château Folie » qui est en contrebas et ne fait apparaitre que 2 antennes sur 7 existantes.

Questions :

1/ La mesure prise depuis le « point A” prend-elle en compte les autres antennes qui sont dirigées dans d’autres directions ?

2/ Page 10, en renvoi 2, il est mentionné que « le point de mesure à été choisi à la demande de la personne qui sollicite la mesure ».
Qui est cette « personne » dont aucun des résidents des trois copropriétés ne connaît le nom ?

3/ Les antennes émettent t’elles des ondes directionnelles ?

4/ Les antennes prises en photo sont les 2 plus petites et les plus anciennes.
De ce fait,sont-elles moins puissantes que 4 autres qui sont 3 ou 4 fois plus grosses ?


Tous ces points confirment une certaine légèreté, pour ne pas dire plus, et un manque de considération totale pour les centaines d’habitants concernés.


Avec le minimum de respect dû à tout citoyen, nous demandons que des réponses claires soient apportées à nos questions.

Recevez...

 


Commentaires

antennes Château Folie

Ne pas interroger les habitants de ce quartier, c'est vraiment se ficher du monde! Mr Viaud serait-il content de voir de telles antennes se pointer au-dessus de sa propriété à St François? Quand on connait l'impact des ondes émises par ces antennes sur la santé des gens,c'est la moindre des choses que de leur demander leur avis et d'étudier d'autres possibilités....