S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 EAU: LA FACTURE D'EAU DES GRASSOIS DOIT ETRE REDUITE DE 50%

DANS UN COURRIER à J. VIAUD, Paul EUZIERE demande que le maire de Grasse exige de Suez le respect des obligations légales

Note : 3.6/5 (20 notes)

 


Depuis la mi-octobre, des cas d'une parasitose (la cryptosporidiose) ont été décelés dans la zone du pays grassois desservi par le canal du Foulon dont la gestion (auparavant publique) a été de 1988 à 2015 déléguée à la Lyonnaise-Suez.

Pendant ces 27 ans, les municipalités grassoises  n'ont pas pris les mesures pour un maintien en bon état du canal, ni créé un fond de réserve suffisant pour les investissements.

Pire: alors que la loi sur l'Eau de 2006 impose la création de zones de sécurité autour des sources avec la définition de "périmètres de captage" protégés, ni M. Leleux, ni M. Viaud n'ont mis en oeuvre les dispositifs prévus par la loi, il y a 14 ans.
 
Aujourd'hui et jusqu'à nouvel ordre du Préfet des AM, conformément à un arrêté du 11 décembre -que Grasse à Tous a été seul à publier in extenso (voir sur ce même blog)- l'eau de Grasse est (sauf exception mentionnée dans l'arrêté) impropre à la consommation.
 
Suez qui est chargée par Délégation de Service Public depuis 2011 de la distribution de l'Eau à Grasse ne remplit donc plus, à l'évidence, la mission qui lui a été attribuée.
 
L'Eau du robinet étant jusqu'à levée des mesures par le Préfet impropre à la consommation, Paul Euzière a demandé  au maire de Grasse, M. Viaud, que les factures des Grassois concernés soient réduites de 50 %.

Ci dessous, le courrier de Paul Euzière qui pose également la question des précautions à prendre pour les piscines municipales et interroge sur le calendrier de mise en sécurité par la ville de Grasse des périmètres de sécurité des sources.

Grasse, le 6 janvier 2020.

Objet: Dispositions à prendre suite à l'épidémie et aux risques de cryptosporidiose

Monsieur le Maire,
Président
du Syndicat Intercommunal des Eaux du Foulon,

Depuis le 7 octobre 2019, des cas de cryptosporidiose dans le pays grassois ont été recensés provenant apparemment des sources alimentant le canal du Foulon.

Comme vous avez pu le constater, les élus du groupe Grasse à Tous-Ensemble et Autrement ont préféré avoir les informations, avant toute prise de position intempestive.

C'est ainsi que nous avons posé, lors du dernier conseil municipal du 10 décembre, trois questions concernant l'état du canal du Foulon, les énormes pertes d'eaules responsabilités de la Lyonnaise-Suez dans le non/mauvais entretien du canal pendant 27 ans et la non-application de la loi sur les périmètres de protection des sources.

Autant de points dont un suivi municipal sérieux aurait sans doute pu éviter la lamentable situation dans laquelle nous sommes. 

En tout état de cause, les milliers d'abonnés grassois vont avoir à acquitter des factures d'eau ne correspondant pas aux obligations du Délégataire, puisque l'eau du robinet est impropre à la consommation.

Nos concitoyens n'ont pas à payer des factures ne correspondant pas aux obligations légales et à une fourniture d'eau non conforme à la consommation.

Le groupe des élus Grasse à Tous-Ensemble et Autrement demande donc que la tarification de la part variable (consommation) des factures d'eau des Grassois soit réduite de 50% à compter du 15 octobre et cela jusqu'à la levée de l'interdiction de consommer prise par le Préfet des AM dans son arrêté du 11 décembre 2019.

Nous vous demandons d'intervenir vous-même, au nom du conseil municipal, auprès de Suez et de nous faire savoir les réponses apportées par cette compagnie.

D'autre part, le chlore ne détruit pas le parasite responsable de la cryptosporidiose. 

En conséquence, l'utilisation des piscines publiques présente un danger potentiel, notamment pour les enfants des écoles qui y ont des cours de natation.

Il convient d'informer les directeurs d'écoles et les maîtres concernés par les activités de natation.

Nous souhaitons connaître les dispositions précises qui ont été prises en ce sens.

 

Enfin, il s'avère que depuis 2006 et singulièrement depuis 2010 -date de l'obligation légale- les périmètres de protection des sources du Foulon (Gréolières) et des Fontaniers (Cipières) n'ont pas été créés, ni même définis.

Nous souhaitons connaître le calendrier et les délais que vous envisagez pour la mise en œuvre totale des obligations légales dans ce domaine.

 

Dans l'attente, recevez, Monsieur le Maire, Président du SIEF, l'expression de nos sentiments très cordiaux,

 

Paul Euzière




Commentaires

facture d'eau

Entièrement d'accord pour ne payer que 50%: nous avons été obligés d'acheter des bouteilles d'eau pour notre consommation!

 

 

Re: facture d'eau

 Absolument.  Il serait complètement anti citoyen de ne pas faire une réduction sur la facture d'eau. Celle-ci étant impropre à la consommation. On respecte les électeurs . C'est une des mamelles de la France.  Égalité,fraternité, liberté bien sûr d'exprimer ses convocations. Merci pour le respect des concitoyens grassois.  (Entre autres).

 

 

50% c'est le minimum à faire !

D'autant plus que même avec 50% de réduction ce sera à peine le prix de l'eau potable de qualité de communes voisines... Cherchez l'erreur. Cette délégation de service publique au privée était une erreur dès le départ... Jusqu'ici c'est la population qui a payé, il est tant de renvoyer la facture au maire et au "gestionnaire".

 

 

un jour un sms....

aprés que j'ai balayé les sites institutionnels pour en savoir plus, un sms me prie de ne pas consommer l'au du robinet, je pense à nos ainés qui sont isolés à domicile, à peine capable de se servir du téléphone fixe....pour téléphoner! qui leur fournit les pacs H20? qui les encadre?
ne dramatisons pas cette parasitose est peut être bénigne....sauf pour les plus vulnérables, mais cette histoire montre les faiblesses face au terrorisme qui pourrait infester plus gravement nos  sites de traitement

méfions nous, si on ne paie pas la facture ou en partie seulement, c'est automatique, suez va couper, à vérifier

 

 

Des réponses de SUEZ quant à ses engagements..?..

Bonjour,

J'ai écouté avec attention un reportage sur AGORA FM en fin de matinée ce jur et, pour la première fois, je pense qu'l est nécessaire de réagir collectivement !
En effet, il nous semble tellement évident de payer nos factures d'électricité, de gaz, d'eau... afin de recevoir nos prestations à domicile, mais qu'en est il de l'obligation contractuelle de résultat de toutes ces belles grandes entreprises????
SUEZ nous a annoncé le 21 novembre 2019, quasi en chuchotant, par sms, de la mesure de précaution recommandée par l'ARS pour notre commune de Grasse.
Je les ai contacté par mails en janver et là on me répond :

  • une première fois de leurs plus vives excuses pour la gêne occasionnée...lol!!!
  • une seconde fois qu'une discussion avec la collectivité est en cours pour envisager une geste commercial
  • une dernière fois que toute réclamation doit être faite par courrier !!! on retpurne mla veste....?...
J'ai donc adressé un courrier recommandé avec AR le 13 janvier 2020 qui, par réponse automatique de SUEZ courrier en retour, est actuellement à l'étude...

Je pense que SUEZ se fiche totalement de ses clients en individuels, enfin sauf de nos prélèvements.., mais qu'il faut agir en collectif!
Merci de me dire qui cntacer car je souhaite participer aux démrches.
Cordialement,

V. CORNET