S'identifier - Contact
 

ARCHIVES


 CONTRAT DESASTREUX D’ECLAIRAGE PUBLIC A GRASSE : QUI AVAIT RAISON ?

Kiosque-Mars 2021

Note : 3.1/5 (25 notes)

 



 

Le 4 juillet 2013, M. Leleux faisait voter en conseil municipal un contrat de Partenariat-Public-Privé  d’Eclairage Public (P.P.P.) pour 20 ans avec une société dépendant d’un grand groupe privé.

Jusque là, l’éclairage avait toujours été entretenu par le service municipal, à la satisfaction générale.

Les élus Grasse à Tous se sont opposés à ce contrat qui, techniquement et financièrement, était contraire aux intérêts de la Ville.

Nous avons dit pourquoi nous étions contre un contrat où tout avait été faussé dès le départ : le rapport comparatif entre les coûts public et privé, la mise en concurrence, etc. 

Huit ans plus tard, le coût de ce contrat est clair. Il est désastreux.

De 2013 à 2020, ce Partenariat Public-Privé a coûté 8,9 millions € aux Grassois: 1,1 million en moyenne par an !

Les frais financiers facturés à la Ville sont passés de 94 600 € (2014) à 267 194 € (2020): une augmentation de 280% alors que sur la même période l’inflation était de 5,1%.

M. Viaud a décidé de le résilier le 8 décembre.

Problème: les élus n’ont pas eu tous les éléments nécessaires pour décider en pleine connaissance de cause.

M. Viaud ne nous a toujours pas communiqué le rapport d’audit juridique qui seul peut éclairer le choix de la résiliation de ce contrat ou de sa renégociation.
Or, il y a des risques de contentieux pour la Ville.

M.Leleux avait refusé de nous entendre.
M. Viaud refuse de transmettre des expertises juridiques.
On est dans la continuité.

Les Grassois payent et payeront la note.
Là aussi, on sera dans la continuité !

Paul Euzière, Magali Conesa, Philippe-Emmanuel de Fontmichel, Nora Addad
Groupe « Grasse à Tous-Ensemble et Autrement »




Commentaires

contrat d'éclairage

En tant qu'habitante de Grasse avec une partie de ma famille, nous sommes en droit de connaitre ce qui est décidé par nos élus et je trouve inadmissible le comportement de Mr Viaud qui fait fi des demandes des membres de Grasse à tous: nous payons des impôts et il est normal de savoir à quoi ils correspondent.